Ledjely.com
Accueil » HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT : « Ça accentue la pauvreté », dit un citoyen de Kankan
A la une Actualités Haute-Guinée Société

HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT : « Ça accentue la pauvreté », dit un citoyen de Kankan

Le gouvernement guinéen a revu à la hausse le prix du carburant à la pompe, ce mardi 03 août, passant de 9 000 à 11 000 francs guinéens. Dans la commune urbaine de Kankan, cette décision gouvernementale est très mal accueillie par les citoyens. C’est du moins ce qui ressort du constat fait ce mercredi par le correspondant  du Djely en Haute-Guinée.

Les prix des produits pétroliers viennent d’être revus à la hausse. Une augmentation de 2 000 francs sur chaque litre qui n’est pas du goût de nombreux citoyens qui estiment que celle-ci impactera grandement leur quotidien, notamment leur pouvoir d’achat. « C’est vraiment une souffrance pour nous. Cette décision du gouvernement va nous appauvrir de plus. D’ailleurs tout le monde est pauvre. C’est vraiment trop », estime Salifou Traoré, rencontré au quartier Salamani dans la commune urbaine de Kankan.

Partagé entre la peine et la désolation, Mama Diané ne comprend pas non plus la décision des autorités guinéennes. « La hausse nous gêne, 10 000 étaient mieux, mais ce prix est trop, tout est devenu cher et on ne peut plus se faire une idée de son avenir, qu’ils aient pitié de nous ! ».

Conducteur de taxi-moto, Alama condé dit avoir déjà eu une altercation avec un vendeur d’essence dans le marché parallèle qui lui a vendu le litre à 12000. « C’est déplorable pour le guinéen, on vote pour le meilleur mais ce que nous vivons est contraire aux attentes du peuple. Le prix du tronçon a augmenté ce matin et nos clients se lamentent. Et malheureusement, nous n’avons pas le choix ».

Assise dans un tricycle en partance pour le marché, dame Fatoumata invite les dirigeants à revoir leur stratégie. « Ce matin, tout est d’un seul coup devenu cher, le transport, le prix des aliments, si c’est la souffrance, on a déjà eu notre compte et on ne sait plus à quel saint se vouer, depuis longtemps, on tire le diable la queue,  mais attention ».

Cette augmentation des  prix des produits pétroliers se justifie par la hausse  du prix du baril à l’international selon le gouvernement.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

MANÉAH : dans le quotidien des femmes casseuses de cailloux de Kansigueyah

LEDJELY.COM

MALI : l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta est mort

LEDJELY.COM

LITTERATURE : la journaliste Kadiatou Kaba présente son livre ‘’Cœur meurtri’’

LEDJELY.COM

La dépouille d’Aminata Touré arrive à Conakry ce lundi

LEDJELY.COM

Voir la crise malienne au-delà des “lunettes” de la CEDEAO (Aliou Bah)

LEDJELY.COM

Lansana Kouyaté « n’en a rien à faire » du CPP

LEDJELY.COM
Chargement....