Ledjely.com
Accueil » KANKAN : la gendarmerie procède à la présentation des individus récemment appréhendés
A la uneActualitésFaits-diversHaute-GuinéeJusticeSociété

KANKAN : la gendarmerie procède à la présentation des individus récemment appréhendés

La présentation de ces présumés malfaiteurs s’est déroulée dans l’après-midi de ce lundi 14 mars 2022 dans les locaux de la Brigade de recherches de Kankan. Ce sont quatre individus dont deux hommes en tenue qui ont été présentés à la presse pour plusieurs infractions.

Il s’agit de l’adjudant-chef Souleymane Keïta en service à la gendarmerie routière de Siguiri, poursuivi pour vol, recel, complicité avec des bandits ayant opéré dans une boutique dans la nuit du 25 qu 26 février dernier, l’adjudant-chef Ibrahima sory Camara en service au Groupement de la gendarmerie routière de Kankan, lui, poursuivi pour corruption et vol de 200 000 FCFA, soutiré des mains d’un passager à Soronkoni, de Mamady Sylla, intercepté à la frontière avec le Mali à Kouroumalé, détenant trois cartes d’identité et se faisant passer pour un agent du Groupement des forces spéciales. Il est poursuivi pour faux en identité et usurpation de titre. Le dernier présenté se nomme Aboubacar Biro Camara, également arrêté à Kouroumalé et poursuivi pour port illégal de tenue militaire et usurpation de titre.

Le porte-parole de la gendarmerie nationale Bernard Bangoura qui a procédé à la présentation de ces présumés malfrats et les officiers de la région présents sur place ont escorté les deux agents de forces de l’ordre pour être mis à la disposition du président du Tribunal militaire de Kankan. Les civils ont quant à eux conduits à la maison centrale de kankan où, le président du Tribunal de première instance va se saisir de leurs dossiers.

Interrogés, Mamadi Sylla et Aboubacar Biro Camara, tous deux des civils, ont plus ou moins reconnus les faits qui leur sont reprochés. « J’ai oublié et j’ai pris le sac d’un frère militaire. Là-dedans se trouvaient sa carte et mes deux cartes nationales. Je prends la carte malienne pour faciliter le passage. Sinon, on souffre énormément en cours de route (…) C’est ce que je reconnais comme mal », a dit en substance Mamadi Sylla.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

Conakry : Salifou Camara Super V rejoint sa dernière demeure

LEDJELY.COM

Urgent : Joe Biden annonce le retrait de sa candidature et soutient Kamala Harris

LEDJELY.COM

Marc Yombouno ironise : « On refuse Alpha Condé, on félicite Paul Kagamé »

LEDJELY.COM

De l’eau potable à l’école primaire de Gbackédou

LEDJELY.COM

Evaluation des partis politiques : Dr. Faya Millimono proteste

LEDJELY.COM

Dubaï : comment des africains ont été dupés par une « sulfureuse » société immobilière, dénommée The First Group…

LEDJELY.COM
Chargement....