Ledjely.com
Accueil » N’ZÉRÉKORÉ : bras de fer entre la presse privée et le gouverneur de la région
A la uneActualitésGuinée ForestièreMédias

N’ZÉRÉKORÉ : bras de fer entre la presse privée et le gouverneur de la région

C’est une histoire qui prend ses origines de la réunion préparatoire axée sur la récupération des domaines dits appartenant à l’Etat que le gouverneur, Mohamed Laminé Keita, a organisée ce lundi 25 avril 2022, au cours de laquelle la presse privée a été interdite d’accéder à la salle.

Une attitude que les journalistes des médias privés de la capitale forestière, membres du bureau régional en Guinée forestière du Syndicat des professionnels de la presse de Guinée (SPPG/GF), ont condamnée à travers une déclaration dont nous vous proposons le contenu ci-dessous…

Nous, membres du bureau régional Guinée forestière du syndicat des professionnels de la presse de Guinée, avons été surpris de l’acte du gouverneur de N’Zérékoré à l’encontre des journalistes des médias privés qu’il a empêchés de couvrir la réunion préparatoire de la campagne de récupération des domaines de l’Etat tenue le lundi 25 avril 2022, dans la salle de conférence du gouvernorat où il a pourtant admis les journalistes de la radio rurale.

Profondément attachés au droit non négociable à l’information publique, le bureau régional du SPPG condamne avec la dernière énergie, l’attitude liberticide du gouverneur le général à la retraite Mohamed Lamine Keita qui a malheureusement choisi le prélude à la journée internationale de la liberté de la presse pour poser un acte aussi discriminatoire contre les médias privés.

Pour exprimer notre désapprobation vis-à-vis de cette attitude anti démocratique, nous suspendons la couverture médiatique de toutes activités initiées par le gouverneur de N’Zérékoré jusqu’à nouvel ordre.

À cet effet, le bureau régional SPPG invite tous les responsables des médias privés, les correspondants des sites d’information et radios, les journalistes-reporters de la région administrative de N’Zérékoré au respect strict de cette décision. Si rien n’est fait pour corriger cette faute, nous nous réservons le droit de recommander au bureau exécutif national basé à Conakry, d’inviter toutes les antennes régionales du pays à des actions de protestation le 3 mai prochain(journée internationale de la liberté de la presse) pour que plus jamais l’exclusion des médias privés en provinces.

-Vive le SPPG;

-Vive la Presse indépendante;

-Vive la Liberté de la Presse.

N’Zérékoré, le 26 avril 2022

Pour le bureau du SPPG/GF,

La Secrétaire régionale

Makan Soumaoro Foromo LAMAH

Articles Similaires

TPI de Kaloum : la partie civile regrette le report de l’audience dans le procès avec l’ancien ministre Ahmed Kanté

LEDJELY.COM

L’UNICEF soutient le Gouvernement guinéen pour la signature du plan d’adhésion de la Guinée à l’Initiative pour l’Indépendance Vaccinale

LEDJELY.COM

Devant le CNT : les principales annonces de Bah Oury

LEDJELY.COM

CNT : Dr. Dansa Kourouma interpelle Bah Oury sur quelques défis de l’heure

LEDJELY.COM

Opinion : la durée des processus de transitions militaires en Afrique

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : les pèlerins guinéens ont commencé à rallier les Lieux saints

LEDJELY.COM
Chargement....