Ledjely.com
Accueil » Des médicaments essentiels pour les enfants en zones rurales
ActualitésPublireportage

Des médicaments essentiels pour les enfants en zones rurales

Grâce aux médicaments essentiels gratuits, la prise en charge des cas de paludisme, pneumonie et diarrhée a fait reculer le taux de mortalité infantile dans la commune rurale de Dounet en Guinée.

A Dounet, commune rurale située à 32 kilomètres du centre-ville de la région administrative de Mamou, il y avait des ruptures fréquentes de médicaments essentiels pour la prise en charge des enfants de moins de cinq ans, particulièrement pour le paludisme, la diarrhée et la pneumonie.

En 2017, on relevait en moyenne 1 300 cas de paludismes, 630 cas de pneumonies et 370 cas de diarrhées. Ces maladies infantiles peuvent être mortelles. Le manque de médicaments a donc des conséquences sur la survie des enfants de 0 à 5 ans.

Pour faire face à cette situation, depuis 2018 Takeda Pharmaceutical Company Limited à travers son Global CSR Program soutient l’UNICEF pour le renforcement du système de santé en Guinée en fournissant des médicaments essentiels au centre de santé tels que Amoxi 250mg Dispersible, SRO/Zinc, Pommade Tetra et la Chlorhexidine 7,1% Flacon.




Pierre Kolié, chef du centre de santé de Dounet explique qu’avant l’arrivée du programme, certains enfants décédaient devant le regard impuissant de leurs parents.  » Les familles n’avaient pas toujours les capacités financières pour la prise en charge de leurs enfants. Maintenant, lorsqu’un enfant tombe malade, il est tout de suite pris en charge par le Relais Communautaire et lorsque le cas dépasse ses capacités, l’enfant est référé vers une structure sanitaire plus appropriée. Donc, actuellement, on remarque que le nombre de décès infantile a baissé. »

Cet approvisionnement régulier en médicaments essentiels permet aux Relais Communautaires (RECO) de la commune de Dounet de pouvoir prendre en charge les enfants de moins de 5 ans. Ils se rendent directement dans les ménages, fournissent les médicaments gratuitement aux familles et répertorient les enfants souffrant de symptômes compliqués nécessitant parfois une prise en charge au centre de santé.

UNICEF Guinea Koundouno
Aïcha Konaté, 25 ans, maman de 2 enfants, dont Moussa, 7 mois

En 2022, la population estimée de la commune est d’environ 34 500 habitants dont 6 900 enfants âgés de 0 à 5 ans. Aicha Konate, 28 ans, explique que son fils Moussa, âgé de 7 mois, est tombé malade : « il souffrait de fièvre, il refusait de téter et vomissait. Je me suis rendue au centre de santé de Dounet, suite aux orientations de notre relais communautaire. Quand j’y suis arrivée, l’infirmière qui m’a reçue, m’a donné des médicaments en m’expliquant la posologie. C’est suite à la prise de ces médicaments que mon enfant s’est rétabli, sa santé s’est améliorée ».

En Guinée, les enfants vivant en milieu rural ont parfois un faible accès aux médicaments essentiels. Les difficultés rencontrées sont liées à l’accessibilité de certaines zones géographiques, une faible disponibilité du personnel de santé, des ruptures de stocks fréquentes et un coût financier élevé pour les familles.

Grâce au soutien de Takeda Pharmaceutical Company Limited, de nombreux enfants guinéens souffrant de maladies infantiles dans les communes cibles du Global CSR Program bénéficient maintenant d’un meilleur accès aux soins de santé essentiels à leur survie. Leurs familles n’ont plus à supporter le coût des médicaments devenus gratuits. Les 53 Relais Communautaires (RECO) mobilisés distribuent directement et gratuitement au sein des communautés, les médicaments essentiels contre le paludisme, la diarrhée et la pneumonie. Cet apport en médicaments s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement des produits de santé en vue de renforcer durablement le système de santé guinéen pour favoriser la survie et le bien-être des enfants, même les plus vulnérables, et notamment ceux vivant dans des zones reculées.

Unicef Guinée

Articles Similaires

Guinée : les opposants au CNRD face à l’insurmontable défi de la mobilisation (Edito-Mognouma)

LEDJELY.COM

Nanfo Ismaël Diaby : « C’est honteux qu’on nous attaque à cause de notre conviction »

LEDJELY.COM

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM
Chargement....