Ledjely.com
Accueil » FRANCIS HABA : « Le CNRD ne veut pas faciliter la rencontre entre le médiateur et les acteurs politiques »
A la uneActualitésAfriqueGuinéePolitique

FRANCIS HABA : « Le CNRD ne veut pas faciliter la rencontre entre le médiateur et les acteurs politiques »

Un gros couac dans l’agenda du médiateur de la CEDEAO de ce mardi 23 août. Initialement en effet, il a timidement circulé par ouï-dire que l’ancien président béninois et les acteurs politiques se retrouveraient dans l’après-midi dans un réceptif hôtelier de Conakry.  Mais au dernier moment, la rencontre est reportée voire même tout simplement annulée, nous disent différentes sources. Un tâtonnement qui serait consécutif au refus obstiné des autorités guinéennes de laisser le médiateur accéder aux acteurs politiques. C’est du moins ce que nous dit Francis Haba, président de l’UGDD, un parti membre de l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD).  

Si dans son communiqué annonçant le retour de son médiateur en Guinée, la Commission de la CEDEAO avait explicitement indiqué que ce dernier avait obtenu l’accord de principe des autorités guinéennes pour pouvoir échanger avec tous les acteurs, cela tarde à se matérialiser sur le terrain. Arrivé le dimanche dernier, Boni Yayi devait s’entretenir ce mardi avec les acteurs politiques. C’est du reste l’information qui a timidement circulé dans la matinée. Mais d’ores et déjà, dans certains états-majors politiques, on émettait des doutes. « Il est vrai que j’ai également appris verbalement qu’une rencontre devrait avoir lieu. Mais on n’a reçu aucun courrier officiel nous précisant la date, l’heure et le lieu », nous expliquait ainsi un leader d’un des partis de la coalition FNDC politique.

Puis, plus tard, les partis politiques ont été informés par le bureau local de la CEDEAO que la rencontre est finalement « suspendue ». Ces atermoiements, Francis Haba, le leader de l’UGG les impute au CNRD. « Nous constatons que le CNRD ne veut pas faciliter la rencontre entre le médiateur et les acteurs politiques et principalement nous l’ANAD », accuse l’acteur politique. En effet, l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD) dont est membre l’UGDD s’est réunie plus tôt dans la journée de ce mardi pour préparer une éventuelle rencontre avec le médiateur de la CEDEAO. Ce, même si l’alliance n’a pas formellement reçu d’invitation. « On s’était préparé et on a travaillé sur un document qu’on allait soumettre au médiateur pour expliquer notre position sur la crise guinéenne et nos propositions pour rapprocher les différents camps », explique Francis Haba.

Il importe de noter qu’aucun autre rendez-vous n’a pas donné aux acteurs politiques. Cela a-t-il incité certains observateurs à prédire que le médiateur bouclerait son agenda sans rencontrer les acteurs majeurs de la transition en Guinée ? En tout cas, l’hypothèse est clairement évoquée par certains désormais.

Ibrahima Kindi 

Articles Similaires

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM

Guinée : le syndicat du secteur bancaire appelle ses adhérents à se joindre à la grève

LEDJELY.COM

TPI de Dixinn : Sékou Jamal Pendessa restera encore 2 mois en prison

LEDJELY.COM

Levée de la restriction d’internet : est-ce déjà un premier résultat de la pression syndicale ?

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : la preuve de l’échec de la « gouvernance CNRD », selon le FNDC

LEDJELY.COM

Urgent: le mouvement syndical annonce une grève générale et illimitée à partir du lundi

LEDJELY.COM
Chargement....