Ledjely.com
Accueil » 5 SEPTEMBRE : quand le FNDC réserve un drôle de cadeau au CNRD
A la uneActualitésGuinéePolitique

5 SEPTEMBRE : quand le FNDC réserve un drôle de cadeau au CNRD

Le lundi prochain, le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) célébrera le premier anniversaire de son arrivée au pouvoir. C’est en effet le 5 septembre de l’année passée qu’à la suite du coup d’Etat ayant déposé Alpha Condé, le colonel Mamadi Doumbouya et ses camarades sont arrivés au sommet de l’Etat guinéen. Si c’est dans une certaine communion qu’ils ont été accueillis notamment dans les rues de Conakry, après l’annonce du coup de force d’il y a un an, les choses risquent d’être relativement différentes cette année. La désillusion et le désenchantement étant passés par là. C’est ainsi qu’en particulier, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) dont les membres ont recouvré la liberté (ils sont retournés depuis) ou rejoint le pays après ledit coup d’Etat, appelle à une manifestation pour dénoncer notamment la gestion solitaire du pouvoir par cette même junte. En somme une curieuse façon de souhaiter joyeux anniversaire au colonel Mamadi Doumbouya et à ses collaborateurs.

Le front qui s’était érigé contre la volonté du président Alpha Condé de s’octroyer un troisième mandat veut donner à la manifestation du 5 septembre, un cachet particulier. C’est ainsi qu’il s’adresse à un large éventail de corporations et entités sociopolitiques. Il demande un « sursaut national » aux organisations de la société civile, syndicats, partis politiques, mouvements de femmes et de jeunes, organisations socioprofessionnelles, associations d’artistes, étudiants et élèves, citoyens engagés. Le mouvement invite toutes ces entités à « se mobiliser et à mobiliser les populations pour imprimer un succès à la manifestation pacifique et citoyenne prévue ce lundi 5 septembre 2022 dans tout le Grand Conakry ». Au passage, le FNDC précise que sa décision d’appeler à une manifestation n’est motivée que la nécessité du retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Invité les opérateurs économiques et les sociétés établies en Guinée dont en particulier les compagnies minières, les banques, usines, stations de vente de carburant et aux autres entreprises publiques et privées, de s’abstenir de mener des activités ce lundi-là, le mouvement dit en outre que la manifestation servira de tribune protestation contre les « tueries des militants pro démocratie, les arrestations arbitraires des leaders du FNDC, politiques ».

« Que nul ne recule devant l’arrogance, les intimidations et la répression, armes ultimes des imposteurs, qui montreront rapidement leurs limites », tel est l’ultime cri de ralliement que lance le FNDC pour cette journée qui risque d’être caractérisée par des images contrastées en particulier dans la capitale guinéenne. D’une part, le FNDC et ses soutiens qui seront à la fête. Et de l’autre, le CNRD et ses militants alterneront dénonciation et manifestation.

Ledjely.com

Articles Similaires

Culture : le ministre Moussa Moïse Sylla une convention de management en vue de la relance des ballets africains de Guinée

LEDJELY.COM

Coyah : Plan International Guinée organise un atelier sur comment communiquer avec les enfants et adolescents sur le genre, la santé et les droits sexuels et reproductifs

LEDJELY.COM

Coopération : Bassirou Diomaye Faye attendu à Conakry, 15 ans après la dernière visite d’un président sénégalais

LEDJELY.COM

CRIEF : Yaya Kairaba Kaba suspend trois magistrats

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : le premier convoi part de Conakry le 25 mai

LEDJELY.COM

Retrait des agréments des médias : « Je suis choqué et déçu, mais pas surpris »

LEDJELY.COM
Chargement....