Ledjely.com
Accueil » 5 SEPTEMBRE : quand le FNDC réserve un drôle de cadeau au CNRD
A la une Actualités Guinée Politique

5 SEPTEMBRE : quand le FNDC réserve un drôle de cadeau au CNRD

Le lundi prochain, le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) célébrera le premier anniversaire de son arrivée au pouvoir. C’est en effet le 5 septembre de l’année passée qu’à la suite du coup d’Etat ayant déposé Alpha Condé, le colonel Mamadi Doumbouya et ses camarades sont arrivés au sommet de l’Etat guinéen. Si c’est dans une certaine communion qu’ils ont été accueillis notamment dans les rues de Conakry, après l’annonce du coup de force d’il y a un an, les choses risquent d’être relativement différentes cette année. La désillusion et le désenchantement étant passés par là. C’est ainsi qu’en particulier, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) dont les membres ont recouvré la liberté (ils sont retournés depuis) ou rejoint le pays après ledit coup d’Etat, appelle à une manifestation pour dénoncer notamment la gestion solitaire du pouvoir par cette même junte. En somme une curieuse façon de souhaiter joyeux anniversaire au colonel Mamadi Doumbouya et à ses collaborateurs.

Le front qui s’était érigé contre la volonté du président Alpha Condé de s’octroyer un troisième mandat veut donner à la manifestation du 5 septembre, un cachet particulier. C’est ainsi qu’il s’adresse à un large éventail de corporations et entités sociopolitiques. Il demande un « sursaut national » aux organisations de la société civile, syndicats, partis politiques, mouvements de femmes et de jeunes, organisations socioprofessionnelles, associations d’artistes, étudiants et élèves, citoyens engagés. Le mouvement invite toutes ces entités à « se mobiliser et à mobiliser les populations pour imprimer un succès à la manifestation pacifique et citoyenne prévue ce lundi 5 septembre 2022 dans tout le Grand Conakry ». Au passage, le FNDC précise que sa décision d’appeler à une manifestation n’est motivée que la nécessité du retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Invité les opérateurs économiques et les sociétés établies en Guinée dont en particulier les compagnies minières, les banques, usines, stations de vente de carburant et aux autres entreprises publiques et privées, de s’abstenir de mener des activités ce lundi-là, le mouvement dit en outre que la manifestation servira de tribune protestation contre les « tueries des militants pro démocratie, les arrestations arbitraires des leaders du FNDC, politiques ».

« Que nul ne recule devant l’arrogance, les intimidations et la répression, armes ultimes des imposteurs, qui montreront rapidement leurs limites », tel est l’ultime cri de ralliement que lance le FNDC pour cette journée qui risque d’être caractérisée par des images contrastées en particulier dans la capitale guinéenne. D’une part, le FNDC et ses soutiens qui seront à la fête. Et de l’autre, le CNRD et ses militants alterneront dénonciation et manifestation.

Ledjely.com

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : un procès à plusieurs défis

LEDJELY.COM

GUINEE : les Etats-Unis soutiennent les sanctions de la CEDEAO

LEDJELY.COM

TPI DIXINN : Étienne Soropogui placé sous « contrôle judiciaire »

LEDJELY.COM

URGENT : Capitaine Dadis Camara, Moussa Tiegboro et Pivi placés sous mandat de dépôt

LEDJELY.COM

TEMOIGNAGE : « Quand le président Kory me confiait que pour lui, la politique, c’est fini »

LEDJELY.COM

LA HAYE/CONAKRY : des procès pour l’exemple

LEDJELY.COM
Chargement....