Ledjely.com
Accueil » GUINEE : des poursuites engagées contre les acteurs politiques et de la société civile
A la uneActualitésGuinéeJusticePolitique

GUINEE : des poursuites engagées contre les acteurs politiques et de la société civile

Via un communiqué lu sur les antennes de la télévision nationale dans la soirée de d’hier, le procureur général près la Cour d’appel de Conakry, a instruit aux procureurs de la République des tribunaux de première instance d’engager des poursuites judiciaires contre les organisateurs de la manifestation de ce jeudi 20 octobre dans le Grand Conakry. Et c’est une bonne brochette d’acteurs politiques et de la société civile qui est indexée.

Il s’agit, entre autres, de Sékou Koundouno du FNDC, Francis Pépé Haba, Cellou Baldé, Étienne Soropogui, Mamadou Sylla, Dembo Sylla, Dr Fodé Oussou Fofana. On leur reproche des faits présumés de « destruction de biens publics et privés, coups et blessures volontaires, atteinte à la liberté de circulation, participation délictueuse à un attroupement, outrage à agents, provocation directe à un attroupement et complicité ».

Le procureur dit en effet qu’il a été saisi par les services de sécurité de « faits répréhensibles dans la nuit du 19 à la journée du 20 octobre 2022 dans la commune de Ratoma particulièrement et de manière générale dans la zone du grand Conakry ». Des faits consécutifs à « l’appel à manifester par le biais des réseaux sociaux et les médias par Sékou Koundouno qui, au nom d’une ‘’entité dissoute’’ et ‘’sans aucune forme légale’’ avec des propos qui font appels à des séries de manifestations ».

Profitant de l’occasion pour établir son bilan, le procureur général près la Cour d’appel de Conakry a fait état de 9 véhicules de la gendarmerie endommagés, 4 blessés dont 3 grave dans les rangs de la gendarmerie. 2 blessés graves dans les rangs de la police et de nombreux véhicules caillassés. 2 civils blessés dont un cas grave. Il faut dire que du côté du Front national pour la défense de la constitution, on dénombrait hier soir trois morts.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Insécurité : des présumés voleurs d’engins roulants mis aux arrêts par la CMIS de Yattaya

LEDJELY.COM

Prisons, Dignité et Respect des droits des personnes détenues en droit international et en Guinée

LEDJELY.COM

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM
Chargement....