Ledjely.com
Accueil » ENTREPRENEURIAT FEMININ : l’institut Luxurious Beauty, un exemple à suivre
ActualitésPublireportage

ENTREPRENEURIAT FEMININ : l’institut Luxurious Beauty, un exemple à suivre

A seulement 23 ans, la promotrice de l’institut de beauté Luxurious Beauty, Djenabou Barry fait rêver de milliers de jeunes filles de son âge.

Diplômée en banque et assurance, de l’université UNIC Guinée, Djenabou Barry rêve depuis toute petite devenir cheffe d’entreprise et exercer sa passion dans le domaine de l’esthétique.

Déjà, en 2019, pendant qu’elle était encore au lycée, elle a suivi une première formation en make up auprès d’Idéal Beauty à Conakry. Cela a renforcé sa passion pour le métier de la beauté.

 En janvier 2021, liant l’utile à l’agréable, elle profite de ses congés pour se rendre au Nigeria pour se performer dans le métier de la beauté où elle obtient de la prestigieuse école de beauté #Bare to Beauty, un diplôme de formation en Make up.

A son retour au pays, elle a continué ses cours à l’université pour ensuite suivre les cours pratiques de formation en beauté pendant les grandes vacances avec Nafissa Beauty.

Pendant qu’elle préparait son examen de sortie pour l’obtention de son diplôme de licence, elle se lance dans la recherche d’un local pour fonder son propre institut de beauté #Luxurious Beauty. Chose qui n’a pas été facile pour elle. Mais avec le courage et la détermination, elle a réussi à obtenir un local à Matoto Kendeka dont l’ouverture officielle a eu lieu le 30 avril 2022.

Depuis cette date, l’institut a déjà formé 33 filles reparties en 3 promotions et emploie actuellement en temps plein 7 filles.

Pour la jeune cheffe d’entreprise, le parcours n’a pas été facile. « Comme dans toutes entreprises, le début est difficile. Mais quand tu crois en tes rêves, les difficultés deviennent une source de motivation. C’est pourquoi je n’ai pas relâché, malgré les difficultés que j’avais de concilier mes études universitaires et ma formation en beauté. Au-delà de ma personne et de mon amour pour ce métier, je pensais également apporter mon soutien et mon aide à d’autres filles qui partagent la même passion que moi en make up, mais qui n’ont pas eu la même chance que moi », indique-t-elle.

Mademoiselle Djenabou ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, elle compte valoriser sa marque et ouvrir d’autres instituts dans les 5 communes de la capitale.

Articles Similaires

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM

TPI de Dixinn : Sékou Jamal Pendessa restera encore 2 mois en prison

LEDJELY.COM

Levée de la restriction d’internet : est-ce déjà un premier résultat de la pression syndicale ?

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : la preuve de l’échec de la « gouvernance CNRD », selon le FNDC

LEDJELY.COM

Urgent: le mouvement syndical annonce une grève générale et illimitée à partir du lundi

LEDJELY.COM

Entreprise : GPC Groupe présente sa nouvelle identité visuelle

LEDJELY.COM
Chargement....