Ledjely.com
Accueil » TPI KALOUM : 8 cas viol parmi les dossiers inscrits aux audiences criminelles
A la uneGuinéeJustice

TPI KALOUM : 8 cas viol parmi les dossiers inscrits aux audiences criminelles

Les audiences criminelles ont été ouvertes ce mardi 15 novembre au tribunal de première instance de Kaloum. Un moment que le procureur et le président du tribunal ont tous salué, avant de rassurer toutes les parties quant aux efforts qui seront consentis pour que le droit et uniquement le droit soit dit.

C’est d’abord, le procureur de la république près le TPI de Kaloum qui s’exprimé. Disant sa satisfaction à la suite de l’ouverture de ces audiences criminelles, Mamoudou Magassouba a mis l’occasion à profit pour saluer tous ceux dont l’intervention aura permis d’arriver à cette ouverture. Il s’agit notamment, dit-il, des officiers et agents de police judiciaire ainsi que des magistrats en charge de l’instruction.

C’est après que le procureur a fait le point de dossiers inscrits au rôle desdites audiences criminelles. « Dix dossiers criminels ont été préparés par mon parquet et transmis au président du tribunal, soit 8 dossiers de viol, un dossier de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort et un dossier de détention, importation et transport international de drogue à haut risque, pour un total de 17 accusés », indique-t-il.

Promettant que son parquet œuvrera pour que les uns et les autres soient enfin situés sur le sort à eux réservé, le procureur a toutefois tenu à rassurer que les « juges qui sont appelés à juger ces affaires auront la clairvoyance d’acquitter les innocents et de condamner avec rigueur les coupables ».

Ce point, le juge Ibrahima Sory I Tounkara, président desdites audiences, est revenu dessus avec insistance. S’il est important et peut-être pédagogique les procès débouchent sur des condamnations, « il ne s’agira pas pour le tribunal d’envoyer en prison des innocents quand les vrais coupables n’auront pas été trouvés pour être traduit devant le tribunal », assure le juge.

Garantissant que le tribunal veillera à ce que les droits de toutes les parties soient respectés, le juge promet qu’au cours de la session qui s’ouvre, « les juges mettrons tout en œuvre pour ne pas condamner des innocents et qu’aucun coupable ne soit acquitté, car il vaut mieux libérer 100 coupables que de condamner un seul innocent ».

Aminata Camara

Articles Similaires

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM

RD CONGO : la visite papale, un révélateur du besoin de paix

LEDJELY.COM

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM
Chargement....