Ledjely.com
Accueil » PARIS/CONAKRY : un colloque sur la transition guinéenne bientôt au Sénat français
A la uneActualitésGuinéeMonde

PARIS/CONAKRY : un colloque sur la transition guinéenne bientôt au Sénat français

Ce pourrait être une preuve des relations cordiales que Conakry entretient avec Paris. En effet, selon nos confrères d’Africa Intelligence, le Sénat devrait accueillir courant mars prochain un colloque sur la transition guinéenne. L’initiative promue par Ismaël Bah, un Guinéen de la diaspora, plutôt bien introduit au sein de la classe politique française. Au point qu’il aurait reçu à rallier à son idée le vice-président du Sénat et ancien ministre de la défense, Alain Richard (LREM), ainsi que par les sénateurs Jean-Yves Leconte (PS) et Philippe Dominati (apparenté Les Républicains).

Par ailleurs, l’idée de ce colloque aurait fini par séduire le président de la Transition. Mamadi Doumbouya aurait donné son accord en octobre dernier, après avoir été démarché depuis qu’il a renversé le président Alpha Condé. Désormais, le rendez-vous serait d’autant plus certain que la date du 18 mars 2023 pour la tenue du colloque.  La délégation des autorités guinéennes devrait être conduite par le premier ministre, Bernard Goumou en personne. Dr. Morissanda Kouyaté, le patron de la diplomatie reste néanmoins un second plan.

Au menu des échanges entre les autorités guinéennes et les sénateurs français, le « retour à l’ordre constitutionnel » en Guinée. Egalement invités à se joindre à la rencontre, Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, anciens premiers ministres et divergents avec les autorités de la Transition.

La programmation de ce colloque dont il faudra par ailleurs justifier la pertinence vient confirmer les bonnes relations que les autorités entretiennent avec l’ancienne puissance coloniale. Une singularité que le colonel Mamadi Doumbouya partage avec le général Mahamat Idriss Deby, à la différence de leurs homologues du Mali et du Burkina Faso. En effet, il y a déjà eu la reprise plutôt surprenante de la coopération militaire entre les deux pays. De même, Africa Intelligence annonce l’arrivée du nouvel ambassadeur de Paris à Conakry.

En retour, Emmanuel Macron demeure plutôt à l’égard du tombeur d’Alpha Condé. Ce qui se comprend plutôt bien, vu l’hostilité à laquelle son pays fait face dans les rues des autres capitales de la région et de la part de bien d’autres dirigeants ou d’acteurs politiques.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM

Affaire Nanfo Diaby : El Hadj Mansour Fadiga rectifie le ministre Charles Wright

LEDJELY.COM

Aliou Bah du MoDeL : « Rien ne se fera sans nous »

LEDJELY.COM

Charles Wright : « Nanfo Ismaël est libre de prier en Chinois… »

LEDJELY.COM

Kankan : la question migratoire au cœur d’un atelier organisé par l’OIM

LEDJELY.COM
Chargement....