Ledjely.com
Accueil » Recrutement à la fonction publique : Dansa Kourouma interpelle Julien Yombouno
A la uneActualitésGuinéePolitique

Recrutement à la fonction publique : Dansa Kourouma interpelle Julien Yombouno

Nous le disions précédemment. Le ministre du Travail et de la Fonction publique était hier devant les conseillers du CNT, dans le cadre de l’initiative ‘’séance questions réponses’’. Précisément, 36 questions étaient préparées à l’intention de Julien Yombouno. Mais la question 8 a particulièrement retenu l’attention des conseillers, le président de l’institution y compris. Dr. Dansa Kourouma ne comprenant pas notamment la lenteur que le ministre de la Fonction publique semble observer, pour recruter, alors même qu’il y a eu beaucoup de départs, aussi bien par rapport aux retraités que dans le cadre des fictifs qui ont été décelés.   

En répondant à la question relative au concours de recrutement que le ministre annonçait pour début 2022, mais qui n’a toujours pas été organisé, Julien Yombouno explique : « Certes nous voulons le faire (concours), pour éviter de commettre les erreurs du passé, après ce travail nous allons encore une fois engager la biométrie …. Nous sommes bien conscients qu’il y a eu beaucoup de places vacantes, mais il en aura aussi après la biométrie. Mais il faut savoir exactement, il y a combien de places vacantes et quelle est la masse salariale avant d’organiser un éventuel concours de recrutement ». En somme, le ministre de la Fonction publique indique qu’il attend d’avoir fait un état des lieux exhaustif. Et à la suite de cela qu’il compte engager un processus de recrutement, sur la base de besoins réels et clairement identifiés. Mais au-delà, a-t-il tenu à faire savoir : « Le ministère de la fonction publique n’a pas uniquement pour mission de recruter forcément. Il aussi pour mission de servir de catalyseur, de facilitateur pour l’emploi dans le secteur privé et en collaboration avec le ministère de l’enseignement technique. »

Mais aux yeux de Dr. Dansa Kourouma, les explications du ministre ne sont pas si satisfaisantes. D’autant qu’à en croire le président du CNT, il y a des situations urgentes qui nécessitent, au contraire, le recrutement. « Monsieur le ministre, c’est vrai qu’il y a les contraintes, mais dans les prévisions de votre ministère, il est prévu de réduire le chômage des jeunes. Une fois que les 17 000 places sont libérées, réciproquement on s’attend au concours de recrutement quand on sait qu’il y a des services à l’intérieur du pays où il n’y a pas de cadres », souligne-t-il à l’intention du ministre.  

Dr. Dansa Kourouma appelle même le ministre à dire la vérité aux jeunes sans emploi. « Je voulais que vous regardiez les caméras pour dire aux jeunes guinéens qui sont à l’attente que ce n’est pas pour aujourd’hui leur recrutement », dit-il.

Fodé Soumah

Articles Similaires

Lutte contre la poliomyélite : Sekouba Bambino sensibilise à la vaccination

LEDJELY.COM

Retour à l’ordre constitutionnel : l’ANAD dénonce le « renoncement aux engagements »

LEDJELY.COM

Les Zawaguis : le ministre de la Culture rend hommage à feue Valé Kéba et s’engage pour Maman Hélène, la seule vivante du groupe

LEDJELY.COM

Kaloum : Mamadou Cifo Ké Touré rejoint les siens

LEDJELY.COM

Épidémie de diphtérie en Guinée : la communauté se mobilise pour la vaccination des enfants

LEDJELY.COM

Cifo Kètouré en prison : Michel Balamou fustige l’humiliation de l’enseignant

LEDJELY.COM
Chargement....