Ledjely.com
Accueil » Me Jocamey Haba : « Le président Dadis a été inculpé pour des raisons politiques »
A la uneActualités

Me Jocamey Haba : « Le président Dadis a été inculpé pour des raisons politiques »

Les plaidoiries des avocats de la défense se poursuivent dans le procès du 28 septembre, devant devant le tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la Cour d’Appel de Conakry. Ce mercredi 12 juin 2024, la parole était à Me Jean Baptiste Jocamey Haba, un des conseils du capitaine Moussa Dadis Camara. Au cours de sa prestation, l’avocat de l’ex président de la transition a estimé que les raisons qui ont sous-tendu à l’inculpation de son client dans ce dossier sont purement politiques. L’ancien président Alpha Condé en serait l’architecte.  

Pour Me Haba, l’ancien président Moussa Dadis Camara a été inculpé alors qu’un indice ne permet d’établir un quelconque lien avec les évènements du 28 septembre. « Aucun indice grave et concordant rendant vraisemblable sa participation directe ou indirecte en tant qu’auteur, co-auteur ou complice à la commission des faits pour lesquels il est renvoyé devant vous », clame l’avocat. C’est donc, poursuit-il, « un témoin qui a été inculpé pour des raisons politiques ».

Des raisons qu’il détaille ensuite : « La première raison, c’était que le président Dadis avait accepté d’être président d’un parti politique qu’on appelait le Front patriotique pour le développement et la démocratie (FPDD). Il a été inculpé le 28 février 2015. Et 2015, c’était l’année électorale en Guinée pour le Pr Alpha Condé. L’autre raison, c’est tout simplement parce qu’il a reçu le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo… Le président Alpha Condé a dit : ils veulent me menacer. Et nous savons tous qui il est en politique. Donc, il fallait empêcher Dadis d’être candidat à cette élection présidentielle de 2015. Et c’est pour ça qu’il a décidé de demander aux juges d’aller l’inculper ».

En conclusion, interpellant le président du tribunal, Me Jocamey Haba lance : « Monsieur le président, je pèse mes mots. Je le dirais plus haut ailleurs qu’ici : le président Dadis n’a pas été inculpé pour avoir commis ou tenté de commettre une infraction. Mais il a été inculpé pour des raisons politiques, parce que le président Alpha Condé ne voulait pas le voir candidat. Puisqu’il l’avait transformé en fonds électoral. Et c’est ce qui continue aujourd’hui »

Fodé Soumah

Articles Similaires

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM
Chargement....