Ledjely.com
Accueil » Voici ce qui fera échouer Fodé Bangoura, selon Mamadou Sylla
A la uneActualitésGuinéePolitique

Voici ce qui fera échouer Fodé Bangoura, selon Mamadou Sylla

Fodé Bangoura, secrétaire général du Parti de l’unité et du progrès (PUP) de l’ancien président, le général Lansana Conté, et membre du cabinet du chef de file de l’opposition à l’Assemblée nationale, a été nommé ce vendredi 21 mai 2021 par le chef de l’État guinéen, président du Cadre de dialogue permanent. Réagissant à cette nomination, Mamadou Sylla s’est félicité de cette décision du président Alpha Condé.

Au cours d’une conférence de presse animée ce samedi à son siège, à Dixinn, le leader de l’Union démocratique de Guinée (UDG) a estimé que la nomination de Fodé Bangoura comme président du Cadre de dialogue permanent est un bon début pour l’instauration d’un dialogue en Guinée tant réclamé depuis la tenue de la dernière présidentielle, marquée par d’importantes violences. « Si aujourd’hui quelque chose commence à bouger, la première des choses qu’on doit faire, c’est de remercier le chef de l’État. Parce qu’on a toujours demandé le cadre de dialogue depuis le 27 janvier passé. Même si ça a trop tardé à venir mais il n’est jamais tard de faire du bien. S’il a commencé à bouger en le nommant secrétaire permanent du dialogue, on le félicite pour ça », a déclaré le chef de file de l’opposition à l’Assemblée nationale.

Poursuivant, il a toutefois émis des doutes quant à la réussite de la mission confiée à l’ancien secrétaire général de la présidence de la République. Pour lui, rien ne sera concret si Fodé Bangoura n’a pas à sa disposition les moyens financiers nécessaires. « S’ils n’ont pas leur budget, ils vont avoir le même problème que moi. Heureusement que moi j’ai le minimum, je gère. J’ai géré jusqu’à aujourd’hui, on est au treizième mois aujourd’hui. Celui qui est nommé, je sais que c’est un ancien fonctionnaire à la retraite. Est-ce qu’il va avoir les moyens comme moi pour s’occuper du dialogue là et de son cabinet. Est-ce que c’est possible ? Donc ça veut dire que ça sera mort-né. S’il n’a pas d’argent, il n’a pas des moyens pour s’offrir des bureaux, il n’est pas appuyé, il ne peut rien faire », a prédit Mamadou Sylla.

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

Guinée : les Forces vives agitent le spectre d’une manifestation

LEDJELY.COM

« Je suis heureuse de recevoir ce vaccin contre la COVID-19 », Agnès, 14 ans

LEDJELY.COM

Transition : « Guinéens, j’implore notre responsabilité à tous »

LEDJELY.COM

Guinée : de l’importance de la protection des données à caractère personnel

LEDJELY.COM

Accident ferroviaire : le train de la compagnie Rusal déraille au niveau de Kaporo-rails

LEDJELY.COM

Le Pont unique de Tanènè : à date, tous les grands travaux sont bouclés

LEDJELY.COM
Chargement....