Ledjely.com

Accueil » SIDYA TOURE : « C’est le chemin de l’unité qu’il faut emprunter »
A la une Guinée Politique

SIDYA TOURE : « C’est le chemin de l’unité qu’il faut emprunter »

Sidya Touré est rentré à Conakry ce samedi 11 septembre 2021 avant d’être accueilli à son domicile de de la Minière, dans la commune de Dixinn, par une foule composée essentiellement des militants de son parti. Le président de l’Union des forces républicaines (UFR) a saisi l’occasion pour faire une déclaration dans laquelle il a lancé un appel à l’unité, au-delà des régions et des chapelles politiques.

Au début de son discours, le président de l’UFR a d’abord regretté les circonstances dans lesquelles le président Alpha Condé a été chassé du pouvoir par les Forces spéciales. « Tout républicain et tout démocrate ne peut que regretter que cela se soit passé ainsi » estime-t-il

Cependant pour Sidya Touré, le coup de force qui a renversé le président Alpha Condé doit amener les Guinéens à s’interroger sur « nos pratiques dans le respect des lois qui nous gouvernent » et dans « l’inscription des droits humains au titre des normes sacrées ». En outre, le coup d’Etat, dit-il, « nous interpelle sur nos relations entre nous et sur nos rapports avec les autres pays. Comme je l’ai toujours soutenu, les divisions ne sauraient prospérer chez nous ».  Il en profite aussi pour mettre en exergue ce qu’il appelle le paradoxe entre « nos possibilités et nos réalités ». Comme celui qui entre les « compétences des Guinéens (qui) sont reconnues et recherchées partout », d’une part, et le fait que l’autre, la Guinée demeure cependant un pays pauvre.

S’exprimant également à propos des détenus politiques dont certains ont été récemment libérés, le Président de l’UFR demande l’élargissement de ceux qui l’ont pas été encore. « Tout comme il est important de veiller à l’intégrité physique et aux droits humains de l’ancien président même s’il s’est évertué à piétiner plus d’une décennie ceux de ses compatriotes », plaide également l’ancien PM.

Pour finir, le président de l’UFR a lancé un appel à tous les Guinéens « (à) resserrer les rangs au-delà des régions, des religions, des communautés et des appartenances politiques (…) ». « C’est le chemin de l’unité qu’il faut emprunter ici et maintenant car nous n’avons pas d’autres options », conclut-il.

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

Un corps sans vie découvert à Dixinn-Landréah

LEDJELY.COM

ENTA : deux trains entrent en collision, un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Arrestation de Tibou Kamara : le CNRD brise le silence

Ledjely.com

CEDEAO : quand la Guinée fait les frais de la « peur » des coups d’Etat

LEDJELY.COM

Et si Alpha Condé n’était pas encore hors-jeu ?

LEDJELY.COM

Libre, Tibou Kamara est en route pour son domicile

LEDJELY.COM
Chargement....