Ledjely.com
Accueil » KALOUM-TOMBO : des retraités de la coopérative des transporteurs de produits pétroliers réclament leur domaine
A la une Actualités Société

KALOUM-TOMBO : des retraités de la coopérative des transporteurs de produits pétroliers réclament leur domaine

Les travailleurs retraités de l’Office national du pétrole réunis au sein de la Coopérative des transporteurs des produits pétroliers de Guinée (CTPPG) ont manifesté ce mercredi 27 octobre pour réclamer leur domaine situé à Tombo au centre-ville de la commune de Kaloum.

Ils occupaient les lieux jusqu’en 2020, avant de se voir exproprier de l’endroit par la complicité disent-ils, de Mounir Cissé, directeur général adjoint du patrimoine Bâti-public au profit de dame Kadiatou Doumbouya qui serait l’épouse du ministre des Mines d’alors, Ahmed Kanté, « depuis 1995 nous sommes là. Mais l’arrivée du CNDD à fait basculer les choses. Lorsque le général Conté est décédé, les cadres du patrimoine Bâti sont venus pour dire de quitter les lieux immédiatement que le président a donné cet endroit à madame Kadiatou Doumbouya pour un bail de 40 ans. Nous avons dit que ce n’est pas possible, on ne peut pas faire un bail sur un autre bail sans consulter ceux qui habitent sur les lieux. Donc, nous avons fait des enquêtes on nous a dit que c’est l’ancien gouverneur Mathurin Bangoura qui a donné les lieux » explique Étienne Kemo Tolno, fils de l’un des retraités.

Dans la foulée, les manifestants accusent Mounir Cissé directeur général adjoint du patrimoine Bâti-public, de rouler pour dame Kadiatou Doumbouya, « en 2010, après la présidentielle, ils sont venus avec Mounir Cissé, directeur adjoint du patrimoine Bâti-public pour nous dire de quitter les lieux immédiatement et que l’endroit a été donné à un opérateur économique qui doit construire un immeuble de 90 étages.  On a dit que cela est impossible et on-a demandé le nom de cet opérateur économique, ils ont dit que c’est Antonio Souaré.  Mais finalement c’était faux. Ensuite, nous avons appris que c’est le président Alpha Condé en personne qui avait donné les lieux à un opérateur économique, ce qui est aussi archi faux. Un jour, le colonel Tall est venu à son tour nous intimés de quitter les lieux sinon, il va nous mettre en prison.  Nous avons refusé et ils sont venus avec les pick-up de la gendarmerie, ils nous ont bastonné et nous ont fait sortir avec force et certains même ont été mis en prison (…). Après on s’est rendu compte que ce n’est pas le président qui a donné à un opérateur économique, mais plutôt une complicité entre Kadiatou  Doumbouya qui est l’épouse de l’ancien ministre des Mines monsieur Kanté qui a tiré les ficeles pour nous chasser des lieux » enchaine Kémo Tolno.

Dans l’ensemble, les manifestants fondent leur espoir sur le Colonel Mamady Doumbouya, afin que leurs domaines leurs soient restitués.     

Toutes nos tentatives de joindre Mounir Cissé, le directeur général adjoint du patrimoine Bâti public, l’un des accusé dans cette affaire sont restées vaines.

Balla Yombouno

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....