Ledjely.com
Accueil » KANKAN : des présumés assassins mis aux arrêts
Actualités Faits-divers Haute-Guinée

KANKAN : des présumés assassins mis aux arrêts

Les faits remontent à il y a deux semaines. Un orpailleur de retour d’une zone minière a été froidement assassiné à coups de fusil par des des inconnus dans le district de Ballan, relevant de sous-préfecture de Kiniero, préfecture de Kouroussa. Deux semaines après donc, quatre présumés auteurs sont tombés dans les filets des militaires de Soronkoni.

C’est dans l’enceinte du camp Soundiata Keita de Kankan que ces présumés assassins ont été présentés. Parmi les accusés, un seul a reconnu son implication dans cette opération.

Le commandant Ibrahima Sidibé, qui a dirigé les enquêtes, revient sur la stratégie qui a permis de mettre les mais sur ces jeunes : « C’est Souleymane Condé qui a d’abord été arrêté hier par les bérets rouges de Soronkoni. On est parti le chercher quand nous avons été appelés. Lors de l’interrogatoire, il nous a dit où se trouvait ses camarades. En synergie avec la CMIS, nous avons fait la descente dans une cour au quartier Sogbè, où on a mis mains sur trois d’entre-eux ».

Après avoir reconnu sa participation dans cet assassinat, Souleymane Condé fait tout même une révélation : « On est d’abord partis dans la mine et nous informer au sujet de la victime. Ensuite, on est venus l’attendre en brousse. Avant de l’assassiner, j’ai dit à mes amis que je ne peux ôter une vie et que je préfère qu’on prenne ses biens et le laisser partir. Mais, le chef du gang Ibrahima Sory alias Delta Force qui est en cavale a souhaité qu’on le tue pour effacer toute trace et soupçons. Il a encore dit que si on ne le tuait pas, il allait finir par nous tuer. Sous l’effet de la drogue, il a ouvert le feu quand la victime s’est approchée de nous et moi j’étais de l’autre côté. Quand il est tombé, ils ont pris sa moto, sa machine detectrice d’or et son sac contenant de l’or et l’argent. Et on a pris la poudre d’escampette ».

A en croire l’officier de la garnison militaire de Kankan, les mis en cause seront transférés à la brigade de recherches de la gendarmerie de Kankan. Pendant ce temps, le chef de la bande continue sa cavale dans la nature.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

FNJ : les jeunes et les sages des coordinations régionales rencontrent Dansa Kourouma

LEDJELY.COM

CONAKRY : la Fondation FITIMA clôture son projet de formation des mères des enfants en situation de handicap

LEDJELY.COM

COLLECTIVITES LOCALES : le colonel Doumbouya confère avec les maires du pays

LEDJELY.COM

2 OCTOBRE : une forte délégation du Mali déjà à Conakry

LEDJELY.COM

TARAMBALY : le maire plaide pour une commune qui manque de tout

LEDJELY.COM

SYMPOSIUM : Ultimes hommages à l’honorable Claude Kory Kondiano

LEDJELY.COM
Chargement....