Ledjely.com
Accueil » TRANSITION : le G58 rejette le cadre de concertation inclusif
A la uneActualitésGuinéePolitique

TRANSITION : le G58 rejette le cadre de concertation inclusif

A peine créé, le Cadre de concertation inclusif se voit contesté. En tout cas, le groupe dit des 58 partis politiques, à l’issue d’une rencontre qu’il a tenue ce samedi au siège de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a décidé de ne pas en faire partie. Du moins, jusqu’à ce que les griefs qu’il dit avoir relevés soient corrigés.

La première anomalie que ces partis politiques mettent en évidence, c’est la nature ‘’fourre-tout’’ du dialogue que le cadre pourrait conduire ou abriter. Alors qu’ils avaient explicitement réclamé un dialogue politique dont les parties prenantes seraient les formations politiques, le CNRD, un médiateur international et les partenaires techniques et financiers, ils disent constater la création d’un « cadre de concertation et de façon élargie ».  Ensuite, par la voix d’Aliou Bah, porte-parole de circonstance, le G58 pointe un nombre selon lui, « surprenant » des coalitions politiques évoquées dans le décret de création du cadre. « En Guinée nous connaissons les coalitions qui existent mais le décret mentionne clairement l’existence de 20 coalitions. Nous avons exprimé notre surprise par rapport à cette information », déclare à ce sujet le leader du MODEL.

Le flou dont la notion de « partenaires techniques et financiers » est entourée dans le décret du colonel Mamadi Doumbouya est une autre insuffisance que pointe le G58. En effet, dit ce groupe de partis politiques, par le passé, on avait une idée claire de ceux qui se retrouvaient dans ce vocable, à l’occasion notamment des dialogues politiques. « Habituellement, nous connaissons le groupe du G5 qui réunit des institutions et des ambassades qui sont avec nous, qui ont l’habitude d’accompagner la Guinée dans les processus électoraux et dans les processus politiques », note encore Aliou Bah.

En conséquence, le G58 annonce qu’il s’abstient de prendre part au cadre de concertation tel que récemment créé En tout cas, pour le moment. Ceci étant, les partis membres de ce groupe envisagent des actions devant amener les autorités à apporter les corrections sollicitées. Des actions dont la nature n’a pas été précisée pour autant.

Ledjely.com

Articles Similaires

Mesures à propos des EPA, ce qu’il faut retenir

LEDJELY.COM

Education : les enseignants contractuels menacent d’aller en grève

LEDJELY.COM

Blaise Goumou demande à être libéré

LEDJELY.COM

Guinée : les membres statutaires accentuent la pression sur le CONOR

LEDJELY.COM

Urgent: le FNDC projette une manifestation le 16 février

LEDJELY.COM

Siguiri : un accident de la route coûte la vie à deux personnes

LEDJELY.COM
Chargement....