Ledjely.com
Accueil » VIOLENCES A CONAKRY : le G5 demande l’ouverture d’une enquête et la mise en place d’un dialogue inclusif
A la uneActualitésAfriqueDiplomatieGuinéeMondePolitique

VIOLENCES A CONAKRY : le G5 demande l’ouverture d’une enquête et la mise en place d’un dialogue inclusif

Le G5 (Nations unies, CEDEAO, Union européenne, France et Etats-Unis) réagit aux événements de ces derniers jours à Conakry. Evénements marqués des violences résultant des manifestations interdites appelées par le Front national pour la défense de la constitution (FNDC). Déplorant l’usage excessif de la force et l’utilisation « alléguée » d’armes létales dans le maintien d’ordre, le Groupe des 5 suggère l’ouverture d’une enquête sur les violations et abus de droits de l’homme. Et en termes de solution à la crise politique, il souligne « l’urgence d’instaurer un dialogue inclusif en vue d’une transition participative, apaisée et garante de la paix sociale ».

Ci-dessous la déclaration 

Le G5 a suivi avec une vive préoccupation les événements de ces derniers jours, dont la tournure violente a causé la perte de vies humaines, de nombreux blessés et d’importants dégâts matériels.

Le G5 déplore le recours excessif à la force et l’utilisation alléguée d’armes létales pour le maintien de l’ordre et rappelle à toutes les parties l’obligation de protéger les mineurs. Le G5 suggère au Gouvernement de la Transition de diligenter une enquête sur les violations et abus des droits de l’homme.

Les événements des derniers jours soulignent l’urgence d’instaurer un dialogue inclusif en vue d’une transition participative, apaisée et garante de la paix sociale.

Pour ce faire, le G5 appelle tous les acteurs, responsables civils et militaires, leaders politiques et représentants de la société civile à œuvrer pour l’apaisement et la création des conditions pour le dialogue.

Le G5 renouvelle son soutien au médiateur de la CEDEAO en Guinée, S.E. Monsieur Thomas Boni YAYI, qui dans le cadre de sa mission peut contribuer à l’apaisement et la concertation en vue d’un retour à la stabilité dans le pays.

Articles Similaires

Coopération : Bassirou Diomaye Faye attendu à Conakry, 15 ans après la dernière visite d’un président sénégalais

LEDJELY.COM

CRIEF : Yaya Kairaba Kaba suspend trois magistrats

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : le premier convoi part de Conakry le 25 mai

LEDJELY.COM

Retrait des agréments des médias : « Je suis choqué et déçu, mais pas surpris »

LEDJELY.COM

Autonomisation des femmes : Le CAEF de Kaloum inauguré après sa rénovation

LEDJELY.COM

Kamsar : la CBG célèbre la journée mondiale de la biodiversité

LEDJELY.COM
Chargement....