Ledjely.com
Accueil » INDUSTRIE CULTURELLE & CREATIVE : le projet Guinée Créative veut impulser le ‘’Made in Guinea’’
ActualitésEntrepreneuriatPublireportage

INDUSTRIE CULTURELLE & CREATIVE : le projet Guinée Créative veut impulser le ‘’Made in Guinea’’

En prélude à la cérémonie de restitution de l’étude de consommation du ‘’Made in Guinea’’, les responsables du projet ‘’Guinée Créative’’ ont animé une conférence de presse ce vendredi 7 octobre à l’atelier solidaire à Conakry. Au cours de cette rencontre, plusieurs initiatives liées au projet ont été abordées par les conférenciers. Les bénéficiaires du projet présent dans la salle, principalement des femmes, ont également témoigné de l’expérience qu’elles ont acquise à la suite de la formation dont elles ont bénéficié.

Il vise trois résultats, à savoir : l’accompagnement de 190 entrepreneurs, dont 100 porteurs de projets et 90 entrepreneurs, l’accompagnement de l’écosystème, ainsi que le renforcement de l’environnement des affaires. Les résultats de cette étude seront présentés le mardi 11 octobre à 14h au Chapiteau, assortis de plusieurs prestations artistiques.

Pour sa part, la Directrice nationale des Petites et moyennes entreprises et du Contenu local a félicité les porteurs du projet et les entrepreneurs pour leur action en faveur de la promotion du contenu local.

En outre, Mme Sangaré Fanta Bérété a réitéré l’engagement du ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME à accompagner tout projet qui s’inscrit dans la dynamique de la promotion du contenu local.

De son côté, le Directeur général adjoint de l’ONACIG, M. Abdoulaye Doumbouya, a exprimé toute la satisfaction de l’ONACIG d’avoir été associé à ce projet en vue de la formation, de la professionnalisation et de la promotion des photographes. Notamment à travers un concours photos dénommé « Made In Guinée, Fait-Main », qui, en plus de promouvoir les photographes, va aussi valoriser les métiers du Fait-Main en Guinée.

Mabinty Dramé entrepreneure évoluant dans la mode a bénéficié d’une formation offerte dans le cadre du projet sur les techniques d’utilisation, de gestion et de communication sur les réseaux sociaux. Elle reconnait avoir bénéficié des acquis et des compétences nécessaires pour l’utilisation de sa page, la communication sur les réseaux sociaux.

Témoignage « Avant cette formation, je ne savais pas trop comment ça marchait ; mais grâce à cette formation, j’ai eu les compétences nécessaires qui me permettent d’utiliser des logiciels et des applications pour une communication maitrisée. Je dirais qu’aujourd’hui je suis mieux outillée pour communiquer sur les réseaux sociaux car, je sais par exemple à quel moment poster, qui sont mes clients etc… », a-t-elle témoigné.

Il est à préciser que le projet est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’Agence belge de développement (Enabel).

La Délégation de l’Union européenne en Guinée affirme que son institution reste engagée sur plusieurs actions, notamment sur l’économie créative et l’accompagnement de l’audiovisuel. « Le Made in Guinée est quelque chose de très important et pour lequel l’Union européenne reste très engagée pour la valorisation. Ce projet est un exemple de ce type d’accompagnement sur lequel l’Union européenne est fortement engagée aux côtés des autorités guinéennes et des partenaires de mise en œuvre », a déclaré son représentant, Alimou Sow.

Aliou Nasta

 

Articles Similaires

Guinée : les opposants au CNRD face à l’insurmontable défi de la mobilisation (Edito-Mognouma)

LEDJELY.COM

Nanfo Ismaël Diaby : « C’est honteux qu’on nous attaque à cause de notre conviction »

LEDJELY.COM

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM
Chargement....