Ledjely.com
Accueil » MASSACRE DU 28 SEPT : le récit de Moussa Tiégboro Camara
A la uneActualitésGuinéeJusticePolitique

MASSACRE DU 28 SEPT : le récit de Moussa Tiégboro Camara

Ce lundi 10 octobre, après le rejet des exceptions soulevées par les avocats de la défense par le juge Ibrahima Sory 2 Tounkara, ce dernier a ordonné le début des débats au fond. Et c’est le colonel Moussa Tiégboro qui est passé à la barre en premier. Pendant toute la journée, l’ancien secrétaire d’Etat en charge des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le grand banditisme a répondu aux questions du juge et du ministère public.  

A en croire Moussa Tiegboro Camara, sa présence au stade de Conakry le 28 septembre 2009 était dictée par les nécessités. Après les échanges qu’il a eus plus tôt ce jour-là avec les leaders politiques, précisément en face de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, pour les persuader d’annuler la manifestation, il serait retourné chez lui. Et c’est après, dit-il, que « j’ai appris qu’un autre groupe de militaires est venu au stade ». Ce qui lui fait dire qu’il était « obligé de jouer le jeu (en venant) sur le terrain ». Et une fois au stade, il se serait limité à l’esplanade. « On m’a dit de ne pas rentrer au stade vu que Toumba et moi, on ne se parlait pas », argue Moussa Tiégboro Camara.

Il relate avoir recueilli Cellou Dalein Diallo et Jean-Marie Doré dans son propre véhicule pour les évacuer dans un premier temps à la clinique Ambroise Paré, puis au camp Samory Touré. Il souligne même qu’en ce concerne le second, il l’a littéralement sauvé d’une exécution. « J’ai trouvé feu Jean marie Doré sur qui une arme était braquée par un agent », note-t-il. D’ailleurs, lui-même aurait essuyé un coup au niveau de la hanche. Mais il affaire n’avoir « pas lâché prise ».

A la clinique Ambroise Paré, ils auraient été rejoints par d’autres militaires bérets rouges dont certains auraient menacé de faire exploser les lieux à la grenade si les leaders n’en étaient pas sortis. « Je me suis dit qu’on ne pouvait pas forcer la situation, on est allés ensuite au camp Samory ». Les y poursuivant, les mêmes militaires se seraient une nouvelle fois opposés à la prise en charge de Cellou et de Jean-Marie Doré. « On nous a encerclés pour interdire leur prise en charge. Ils ont pointé les armes sur nous et ont menacé de tirer sur on persiste », relate-t-il. Et de conclure : « Pour la première fois, j’ai eu peur et donc j’ai demandé à mes hommes de les embarquer à nouveau dans mon véhicule ».

Après ce récit préliminaire, les questions du juge et du procureur ont porté notamment sur les motifs pour lesquels lui Tiégboro s’était rendu au stade, vu que son unité n’a pas pour vocation d’intervenir dans le maintien d’ordre. Il a également été interrogé sur l’ordre sur la base duquel il s’y est rendu. Et les réponses qu’il a fournies sont pour le moins évasives. Toutefois, au cours de sa comparution, l’ancien compagnon du capitaine Moussa Dadis Camara a été amené à reconnaître que le capitaine Marcel Guilavogui, un de ces coaccusés faisait partie des hommes qui sont intervenus au stade. Un petit progrès quand on sait que ce dernier, devant les juges d’instruction, avaient affirmé le contraire. Il était malade et incapable de sortir de son lit, prétextait-il. Or, Moussa Tiégboro Camara dit l’avoir clairement distingué parmi les hommes qui se sont opposé à la prise en charge sanitaire de Cellou Dalein Diallo et de feu Jean-Marie Doré.

Enfin, Moussa Tigéboro dit n’avoir remarqué ni de morts, ni de blessés, encore moins de femmes qu’on violait.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Blaise Goumou : « Si on était à la CPI, ça allait être une honte pour la Guinée »

LEDJELY.COM

Mort de Thierno Mamadou : « C’est notre hiérarchie qui nous a dit de tirer »

LEDJELY.COM

Enseignement Supérieur : le colonel Doumbouya nomme plusieurs responsables

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : Blaise Goumou confondu sur une de ses affirmations

LEDJELY.COM

Simandou et Accord-Cadre Sino-Guinéen : redémarrage des travaux de construction en mars 2023 !

LEDJELY.COM

Cellou Dalein Diallo : « Nous sommes aussi des Guinéens… »

LEDJELY.COM
Chargement....