Ledjely.com
Accueil » INTERNET DANS LES UNIVERSITES : les étudiants partagés entre espoir et scepticisme
A la uneActualitésEducationEnseignement supérieurGuinée

INTERNET DANS LES UNIVERSITES : les étudiants partagés entre espoir et scepticisme

Ces derniers jours, dans ses différentes sorties, le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, a annoncé le déploiement très prochain de la connexion internet dans les universités publiques du pays. S’inscrivant dans le cadre d’un vaste programme visant à connecter tous les services de l’Etat à l’horizon 2030, la connexion des 17 universités publiques serait plus imminente, à en croire Ousmane Gaoual Diallo. Si cette annonce fait rêver une partie des étudiants, elle suscite néanmoins de la part d’autres parmi eux une certaine méfiance. Ceux-là se rappelant des annonces pareilles restées sans suite sous le magistère du président Alpha Condé.   

A en croire Ousmane Gaoual Diallo, le programme de connexion des services de l’Etat dont les écoles publiques et les établissements hospitaliers, devrait coûter 20 millions de dollars américains. Mais pour ce qui est des universités, l’annonce du ministre porte-parole du gouvernement est perçue comme « salutaire » par le Collectif des étudiants des universités publiques de Guinée (CEUPU-G). Si cette annonce venait à se matérialiser, elle pourrait « aider les étudiants à développer leurs compétences et connaissances en développement mobile et Web à travers les technologies Google », a soutenu le président de ce collectif. De même, dit-il, la connexion des universités publiques à internet offrirait aux étudiants l’opportunité de « participer à des sessions de formations, des meet-up et des compétitions ».

A l’inverse, Abdoulaye Diallo, étudiant en économie à l’université général Lansana Conté de Sonfonia ne veut pas se laisser emballer si vite.  Il se rappelle en effet que des annonces de ce type, l’ancien régime en avaient distribuées à profusion. Il note tout particulièrement, le programme ‘’Wifi pour tous’’. Une « initiative qui n’a jamais prospéré ici », s’empresse-t-il de faire remarquer. Il espère donc que cette autre annonce ne serait pas une « autre campagne de séduction » destinée à draguer les jeunes dans les enceintes universitaires.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM

Affaire Nanfo Diaby : El Hadj Mansour Fadiga rectifie le ministre Charles Wright

LEDJELY.COM

Aliou Bah du MoDeL : « Rien ne se fera sans nous »

LEDJELY.COM

Charles Wright : « Nanfo Ismaël est libre de prier en Chinois… »

LEDJELY.COM

Kankan : la question migratoire au cœur d’un atelier organisé par l’OIM

LEDJELY.COM
Chargement....