Ledjely.com
Accueil » KEITAYAH : le corps d’un enfant de moins 2 ans retrouvé dans une valise
A la uneActualitésGuinéeSociété

KEITAYAH : le corps d’un enfant de moins 2 ans retrouvé dans une valise

Dans la soirée d’hier mercredi 11 janvier, le corps du petit Hassimiou Barry a été retrouvé dans une valise, à Keïtayah, un quartier relevant de la commune urbaine de Dubréka. Une information confirmée ce jeudi 12 janvier par le père de la victime sollicité par nos confrères de FIM FIM.

Selon Mamadou Barry, le père affligé, hier mercredi, c’est dans les bandes de 10 heures que l’absence de l’enfant a été remarquée dans la demeure familiale. On s’est mis alors à le rechercher. Au bout de quelques heures, la nouvelle s’emparant de toute la zone, c’est tout le quartier qui était impliqué dans la recherche. C’est finalement dans les bandes 20 heures que des « femmes présumées auteures de la forfaiture sont parties se déclarer à la cheffe de quartier, en déclarant qu’elles avaient elles-mêmes trouvé l’enfant mort dans leur cour ». Alertés, les parents de la victime et les autorités se transportent tous sur le lieu indiqué par les femmes. Et curieusement, la cour en question était voisine à celle des parents du petit Hassimiou.

A en croire le père, l’enfant n’a pas été égorgé. Tout de même, son corps était caché dans une valise.  « Ceux qui sont entrés pour voir le corps, notamment la Cheffe de quartier et quelques notables, n’ont pas constaté l’égorgement. On pense que ça a été soit un étouffement ou un étranglement. Mais on n’a pas trouvé pour le moment des traces de sang sur le corps de l’enfant », confie-t-il au micro de nos confrères.

A la suite de divulgation de l’l’information, les jeunes du quartier, s’en sont pris à l’immeuble où le corps a été retrouvé. Sur place, ils ont tout vandalisé ou incendié.

Selon la maman de feu Hassimiou, inconsolable, pas plus tard qu’hier, l’enfant jouait encore avec l’enfant d’une des femmes qu’on soupçonne l’avoir assassiné.

Le groupe de femmes sur lequel porte les soupçons a été mis aux arrêts, nous dit-on.

Fodé Soumah

Articles Similaires

Transition guinéenne : des militaires déterminés à dérouler leur agenda, quoi qu’il en coûte (édito-Mognouma)

LEDJELY.COM

Corruption : les efforts du CNRD n’impactent pas le classement de la Guinée

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : Mory Nabé écope de 10 ans pour avoir mortellement battu sa femme, suite à une crise de jalousie

LEDJELY.COM

Emergence Mag Awards : liste des entreprises présélectionnées dans les catégories « Meilleure Banque commerciale de l’année » et « Femme Entrepreneure de l’année »

LEDJELY.COM

Sergueï Lavrov en visite à Bamako pour consolider le lien « crucial » avec le Mali

LEDJELY.COM

AN 1 DU CNT : le président de l’Assemblée législative du Burkina Faso répond à l’invitation de la Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....