Ledjely.com
Accueil » Charlotte Daffé aux mareyeuses : « elles ont 4 milliards à rembourser…»
A la uneActualitésPêche

Charlotte Daffé aux mareyeuses : « elles ont 4 milliards à rembourser…»

Il y a quelques jours, des mareyeuses du marché de Kénien, dans la commune de Dixinn, avaient battu le pavé devant le ministère de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime. Estimées environ à 500 femmes, elles disaient la ministre Charlotte Daffé, en connivence, avec l’ancienne coordinatrice générale des mareyeuses, d’avoir trempé dans un scandale de plus de 2 milliards GNF, au compte de la mutuelle financière des femmes africaines (MUFFA) que l’ancien président Alpha Condé avait mise en place.

Interpellée sur la question ce mercredi 29 mars 2023 au cours d’une plénière du CNT par la conseillère Fanta Conté, la mise en cause a balayé d’un revers de main ce qu’elle qualifie d’allégations. « C’est vrai qu’il y a eu des allégations contre le département de la pêche et ma personne depuis quelques semaines. Mais dans leur interprétation, elles parlent bien évidemment des moyens mis à disposition par l’ancien président de la République (Alpha Condé Ndr). Donc ça veut dire que ça été fait bien avant ma prise de fonction.  J’ai trouvé ce dossier sur la table.  Ce n’est même pas 2 milliards mais 4 milliards de francs guinéens à travers les Muffa mise à disposition par Afriland First Bank et le ministère du Commerce à travers le Fonds de développement industriel et des PME ».

 

Poursuivant l’explication, elle indique : « Ils ont mis 4 milliards à la disposition des mareyeuses pour les soutenir pendant la période Covid-19 avec des camions frigorifiques. La présidente des mareyeuses relève de la CONAPEC. Donc quand la CONAPEC vient me présenter la présidente de telle structure, mais je traite avec cette dernière.  Je n’ai pas de parti pris. Les mareyeuses qui réclament aujourd’hui leurs 2 milliards à leur présidente qu’elle fasse des élections et qu’elles m’envoient le nom de leur nouvelle présidente. Donc, c’est ce que moi j’attends. »

Selon Charlotte Daffé, les 4 milliards ont été effectivement mis à la disposition des femmes. « Elles en ont pris une partie et donné une seconde partie à d’autres vendeuses. FODEC nous a transmis une liste de 667 femmes qui ont perçu de l’argent. Certaines ont pris 500.000 GNF, d’autres, 3 millions, d’autres encore, 1 million. Maintenant les cheffes d’équipe ont eu un peu plus qu’elles ont utilisé.  Maintenant tout ce qu’elles demandent est que la présidente et la vice-présidente rendent compte de leur gestion. Qu’est-ce que le ministère doit avoir dans ça ? Mon département n’a rien à voir dedans. Parce que c’est quelque chose qui s’est passé avant le 5 septembre, avant ma prise de fonction le 26 octobre. Dans l’affaire de 2 milliards, quand elles disent que j’ai des affinités avec la présidente des mareyeuses, c’est parce que c’est elle qu’on m’a présentée comme présidente des mareyeuses….  Je sais qu’elles ont 4 milliards à rembourser et elles rembourseront.  Parce que ce sujet a été relancé. Elles peuvent raconter ce qu’elles veulent, mais elles vont rembourser », martèle-t-elle.

Fodé Soumah

Articles Similaires

Tabaski : le bilan révèle trois morts

LEDJELY.COM

Mamaya: l’occasion de bonnes affaires pour les groupements féminins

LEDJELY.COM

TPI de Kaloum : Ibrahima Tawel Camara et Djènè Diaby condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de 7 mois de sursis

LEDJELY.COM

Mamaya de Kankan – Kania Soli : le sentiment d’une mission accomplie, la perspective de duplication dans chaque région…

LEDJELY.COM

Education : Naby Keïta s’engage avec l’UNICEF pour la promotion des droits de l’enfant

LEDJELY.COM

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM
Chargement....