Ledjely.com
Accueil » Covid-19 : la Guinée et ses partenaires font le point
ActualitésGuinéeMondeSanté

Covid-19 : la Guinée et ses partenaires font le point

Ce vendredi 26 mai, le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a servi de cadre à l’organisation d’un point de presse animé par le représentant de l’Organisation mondiale de la santé en Guinée. Objectif ? Expliquer la déclaration de la fin de l’urgence sanitaire mondiale du coronavirus et mettre en garde sur certains comportements qui pourraient découler de cette déclaration. Au-delà des membres de l’agence onusienne en Guinée, la rencontre a connu la présence du secrétaire général du ministère de la Santé ainsi que celle des membres de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

Le 5 mai dernier, l’OMS déclarait la fin de la covid-19 comme urgence sanitaire de dimension internationale. Eh bien, devant les cadres du ministère de la santé et de l’ANSS, Dr Jean-Marie Kipela, représentant de l’OMS en Guinée, a commencé par rappeler le désastre occasionné par la pandémie depuis trois ans. « La Covid-19 a bouleversé le monde, près de 7 millions de décès ont été signalés à l’OMS », a souligné à ce titre le représentant de l’OMS.

Mais Dr. Jean-Marie Kipela avait surtout à cœur de prévenir la Guinée et au-delà tous les pays des conséquences pouvant découler d’une attitude de relâchement de la surveillance. « La pire chose qu’un pays puisse faire maintenant est d’utiliser cette nouvelle comme raison de baisser sa garde, de démanteler les systèmes qu’il a construits ou d’envoyer le message à son peuple pour lui dire que la Covid-19 n’a rien d’inquiétant » a-t-il prévenu.

Notant que le virus circule toujours, il a exhorté les pays à maintenir la « surveillance épidémiologique », le « renforcement du système de santé et les acquis de la riposte » de même que le « maintien de la vaccination et la sensibilisation de la population et l’implication des médias ».

Justement, comme pour rassurer que la Guinée ne versera pas dans une certaine naïveté, Mohamed Lamine Yansané, secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, a annoncé des axes principaux qui seront exécutés dans le cadre de l’éradication du covid-19, notamment la poursuite des campagnes de sensibilisation.

Pour ce qui est de la Guinée, la Covid-19, officiellement notifiée en mars 2020, ce sont 38 662 personnes testées positives dont 807 cas de décès.

Il ressort des recherches de l’ANSS que le variant Omicron est celui qui circule désormais en Guinée.

El Mamadou Diari Baldé

Articles Similaires

Guinée : c’est parti pour la campagne nationale d’offre gratuite des services de planification familiale

LEDJELY.COM

Sécurité : Bah Oury lance la construction du siège du ministère

LEDJELY.COM

Salifou Camara Super V : les hommages des proches au défunt président de la Féguifoot

LEDJELY.COM

Vaccination : amélioration de la chaîne du froid à Boffa

LEDJELY.COM

Boycott des audiences par les avocats : quel impact sur le verdict annoncé dans le procès du 28 septembre ?

LEDJELY.COM

Moribadou : un soulèvement contre Rio Tinto et ses sous-traitants débouche sur un mort

LEDJELY.COM
Chargement....