Ledjely.com
Accueil » Union sacrée : l’UFR aussi s’en démarque
A la uneActualités

Union sacrée : l’UFR aussi s’en démarque

Le mouvement ‘’Union sacrée’’ est-il parti pour mourir avant même d’avoir vu le jour ? En tout cas, on s’en rend compte, l’idée n’attire pas du grand-monde. Déjà, dans notre article précédent, on se faisait l’écho de la déclaration de contestation qu’Etienne Soropogui a sortie. Eh bien, l’Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré, elle aussi, ne se reconnait pas dans ce nouveau mouvement. Certes, le parti dit se reconnaitre dans le contenu de la déclaration rendue publique hier. Mais alors que ‘’l’Union sacrée’’ dit ne pas exclure la reprise des manifestations dans la rue et sur la place publique pour exiger la fin de la transition au plus tard le 31 décembre prochain, l’UFR, elle, dit croire que le « dialogue est essentiel pour résoudre les différends en vue de faciliter le retour à l’ordre constitutionnel ». De même, comme s’il n’approuvait pas l’alliance scellée entre l’ANAD et certains acteurs qui ont pris part à la cérémonie d’hier, le parti de Sidya Touré dit être disposé à collaborer avec les « différents acteurs qui partagent les mêmes objectifs que les Forces Vives de Guinée »

Ci-dessous, la brève déclaration de l’UFR

L’Union des Forces Républicaines (UFR) tient à clarifier sa position suite à la récente déclaration tenue au siège de l’UFDG. Bien que l’UFR approuve le contenu de cette déclaration, il est important de souligner qu’elle n’en est pas signataire.

L’UFR tient à rappeler qu’elle demeure fermement attachée à ses premiers engagements contenus dans les différentes déclarations des Forces Vives dont elle est signataire. Le parti réaffirme son engagement envers les principes de démocratie, de justice et de dialogue, qui sont au cœur de son action politique.

Dans cet esprit, l’UFR réitère son appel en faveur de l’ouverture d’un cadre de dialogue inclusif et croit fermement que le dialogue est essentiel pour résoudre les différends en vue de faciliter le retour à l’ordre constitutionnel.

L’UFR continue à s’engager au sein des Forces Vives et reste disposée à collaborer avec les différents acteurs qui partagent les mêmes objectifs que les Forces Vives de Guinée.

Ledjely.com

Articles Similaires

TPI de Kaloum : la partie civile regrette le report de l’audience dans le procès avec l’ancien ministre Ahmed Kanté

LEDJELY.COM

L’UNICEF soutient le Gouvernement guinéen pour la signature du plan d’adhésion de la Guinée à l’Initiative pour l’Indépendance Vaccinale

LEDJELY.COM

Devant le CNT : les principales annonces de Bah Oury

LEDJELY.COM

CNT : Dr. Dansa Kourouma interpelle Bah Oury sur quelques défis de l’heure

LEDJELY.COM

Opinion : la durée des processus de transitions militaires en Afrique

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : les pèlerins guinéens ont commencé à rallier les Lieux saints

LEDJELY.COM
Chargement....