Ledjely.com
Accueil » Enseignement supérieur : la Guinée abrite un colloque international sur l’Assurance qualité
Actualités

Enseignement supérieur : la Guinée abrite un colloque international sur l’Assurance qualité

Sur initiative de l’Autorité nationale d’assurance qualité dans l’enseignement, la formation et la recherche (ANAQ), la Guinée abrite depuis ce lundi 1er juillet 2024, le colloque international Assurance qualité autour du thème principal : « Problématique de la gestion des données issues des évaluations à l’ère du numérique ».  C’est le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation qui a présidé l’ouverture des travaux. 

Devant s’écouler sur trois jours, la rencontre a pour vocation d’élargir la réflexion sur les enjeux de l’Assurance Qualité et de partager les expériences avec les autres agences notamment sur la problématique de la gestion des données issues des évaluations à l’ère du numérique. Les deux premiers jours du colloque seront consacrés à la réflexion sur les données numériques et le 3ème sera dédié aux partenariat et réseautage. Le RAFANAQ et la Fédérations des CIAQs aussi tiendront leurs assemblées à l’occasion.

« Ce colloque qui se veut un lieu de rencontre et de partages d’expérience, un cadre où toutes les sensibilités intéressées par la question de l’assurance qualité peuvent trouver un espace d’expression et de confrontation. (…) C’est l’occasion de réfléchir sur l’exploitation des données des évaluations à travers le numérique », a déclaré à cérémonie d’ouverture, le Directeur exécutif de l’ANAQ

Prenant part à la rencontre de Conakry, Pr Lamine Gueye, Président du réseau africain de l’agence nationale de qualité confie que le colloque de Conakry donne aux participants « une opportunité d’échanger avec les hauts responsables de l’assurance qualité en Afrique, parce que nous avons un réseau commun qui regroupe plus de 15 pays d’Afrique qui ont mis en place un dispositif d’assurance qualité en vue de l’amélioration continue de la qualité dans l’enseignement supérieur ».

Décrivant l’assurance qualité comme un pilier fondamental pour garantir l’intégrité, l’efficacité et la compétitivité du système éducatif et scientifique, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, a indiqué que le conclave de Conakry « permettra de renforcer la coopération et le partage de bonnes expériences dans la thématique principale ». Par ailleurs, en croire Alpha Bacar Barry, « dans un monde où le numérique est incontournable dans le développement de nos activités, les thèmes qui seront abordés pendant cette rencontre de haut niveau, permettront de faciliter désormais la gestion des données issues des évaluations »

A rappeler qu’au cours des cinq dernières années (2018-2023), l’ANAQ a évaluée la qualité de 509 programmes en vue de l’accréditation. 60 IES pour l’habilitation à délivrer des diplômes et 17 IES publiques et 18 privées en vue du Ranking.

Fodé Soumah

Articles Similaires

De l’eau potable à l’école primaire de Gbackédou

LEDJELY.COM

Dubaï : comment des africains ont été dupés par une « sulfureuse » société immobilière, dénommée The First Group…

LEDJELY.COM

Environnement : EDG et ses partenaires se mobilisent pour la réhabilitation des têtes de sources de quatre barrages hydroélectriques à Kindia

LEDJELY.COM

Guinée : le ver est-il dans le fruit ?

LEDJELY.COM

Santé : le comité technique du projet sur l’analyse approfondie du genre dans la vaccination se réunit à Conakry

LEDJELY.COM

Dispartion de Foniké Menguè et Billo Bah : l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits humains condamne et appelle à des enquêtes

LEDJELY.COM
Chargement....