Ledjely.com
Accueil » RAMADAN/PRIÈRES NOCTURNES : l’importance des dix derniers jours, selon l’imam de la Mosquée de Kobaya
A la une Actualités Religion

RAMADAN/PRIÈRES NOCTURNES : l’importance des dix derniers jours, selon l’imam de la Mosquée de Kobaya

Le Ramadan est une période pour les fidèles de se rapprocher davantage de leur Créateur. C’est un moment au cours duquel ils redoublent d’efforts pour les bonnes actions (jeûne la journée, aumône pour les plus nécessiteux et beaucoup de prières la nuit). Justement, parlant des prières (surérogatoires) nocturnes, elle se font à deux niveaux : les tarāwīḥ (arabe : تراويح) qui sont faites quotidiennement chaque soir après la prière d’Isha, vers 20 heures, pendant tout le mois du Ramadan (à partir de la veille du premier jour jusqu’à l’avant-veille de la fête de l’Aïd el-Fitr, marquant la fin du mois sacré) et les Qiyam al-layl (arabe : قـيـام الـلـيـل), les prières de nuit qui commencent vers minuit pour terminer aux alentours de 4 heures du matin. Ces dernières ont lieu durant les dix derniers jours du mois (à partir de la nuit du 20ème au 21ème jour de jeûne). Elles sont généralement exécutées à la mosquée, mais il est permis aux fidèles de les faire à domicile.

A cause de la crise sanitaire du nouveau coronavirus, les musulmans du monde passent un Ramadan exceptionnel cette année. En Guinée, il se déroule au moment où les lieux de culte sont fermés depuis l’instauration de l’état d’urgence le 26 mars dernier. Le caractère exceptionnel de cette année n’enlevant à rien le fait que les musulmans doivent multiplier les bonnes actions en ce mois sacré, il est nécessaire de rappeler les biens faits des prières nocturnes des dix derniers jours. Pour en parler, Ledjely.com est allé à la rencontre de l’imam Aboubacar Camara de la Mosquée de Kobaya dans la commune de Ratoma, en banlieue de Conakry.

A l’entame de son intervention, l’imam Aboubacar Camara, explique tout d’abord les biens faits et l’objectif de ces prières pour un musulman : « La nuit du destin est d’une grande importance pour les musulmans. Dieu a fait descendre la sourate de la « Nuit du destin » au prophète Mouhammad (paix et salut sur lui) pendant le mois de Ramadan. Dans cette sourate, Dieu a dit qu’il accorde et récompense une bénédiction d’une valeur égale à 1 000 mois pour tous fidèles musulmans qui arrivent à obtenir la nuit du destin. Par la même occasion, la nuit du destin permet aux musulmans d’avoir les mêmes bénédictions pendant mille ans que le prophète avait faites pour Samson Dalila, un fidèle guerrier qui avait combattu les infidèles », explique-t-il.

Pour avoir les bénédictions de la Nuit du destin dont le prophète a appelé à chercher durant les dix dernières nuits du Ramadan, l’imam explique les voies à suivre : « Il va falloir prier intensément toutes les nuits durant les dix derniers jours du Ramadan, lire le coran et faire des invocations. Le prophète le faisait sans cesse à l’occasion de chaque mois de Ramadan. Il avait l’habitude de se rendre à la mosquée à partir du 20ème jour du Ramadan et il y restait jusqu’au jour de la fête. Il faisait cela pour bénéficier de la Nuit du destin et avoir les récompenses et les bénédictions des 1 000 mois que Dieu a promis d’offrir en guise de récompense aux fidèles musulmans » qui ont eu la chance de croiser la Nuit du destin dans l’adoration de leur Seigneur, rappelle le premier imam de la Mosquée de Kobaya.

Ibrahima Kindi BARRY

Articles Similaires

CRISE POST-ÉLECTORALE : affrontements et pillages à Conakry et dans certaines villes guinéennes

LEDJELY.COM

La Guinée n’est pas encore une société de droit

LEDJELY.COM

Me MORY DOUMBOUYA : « aucune velléité de déstabilisation du pays ne sera tolérée »

LEDJELY.COM

Après la présidentielle, Conakry sombre dans la violence !

LEDJELY.COM

SCRUTIN DU 18 OCTOBRE : ce que l’INIDH recommande à la CENI, à la population, aux partis politiques et aux candidats

LEDJELY.COM

L’Afrique de l’ouest en feu, la CEDEAO atone

LEDJELY.COM
Chargement....