Ledjely.com
Accueil » Abdoul Gadiri Kaba : « Notre ambition est de faire du CEDUST un centre d’excellence sous-régional »
ActualitésInterview

Abdoul Gadiri Kaba : « Notre ambition est de faire du CEDUST un centre d’excellence sous-régional »

La qualité de la formation et de la recherche dans un pays reste fortement tributaire de l’accès à de la documentation riche de sa diversité et de son contenu. Et c’est un peu ce rôle qui, dans notre pays, est dévolu au Centre de documentation universitaire, scientifique et technique (CEDUST). Un centre que la nouvelle direction s’efforce de mettre au diapason des défis de l’heure, notamment en mettant un accent particulier sur la numérisation. Son directeur général, Abdoul Gadiri Kaba a accordé un entretien à notre rédaction

Vous avez participé au Forum de l’étudiant guinéen (FEG) qui s’est récemment tenu à Conakry. Avec quel objectif avez-vous pris part à cet événement ? 

Merci avant tout de m’avoir accordé cet entretien à un moment crucial de notre évolution. Ceci dénote de l’intérêt que vous accordez à ce secteur névralgique dans le développement des nations mais souvent ignoré dans la plupart des PMA (pays les moins avancés).

Pour revenir à votre question, il faut dire que le CEDUST a participé activement au Forum de l’Étudiant Guinéen (FEG) qui s’est tenu du 6 au 8 décembre 2023 au Palais du peuple de Conakry. Il faut noter que le FEG est un espace de rencontres, de dialogues, d’expositions, de partage de visions, de découvertes, de choix et de projection professionnels des jeunes, élèves et étudiants guinéens.

Notre objectif en prenant part à cet événement était de présenter au public les services et les ressources que nous offrons au CEDUST, mais aussi de créer des opportunités de rencontres, d’échanges, de formation et d’exposition afin de susciter l’intérêt du public pour les services que nous offrons. La rencontre a permis de présenter notre offre de services, notamment, nos bibliothèques, physique et numérique, contenant respectivement plus de 20 000 ouvrages physiques et plus de 250 millions de documents numériques dans différentes disciplines. Il nous a également permis de partager avec les visiteurs de notre stands les innovations que nous avons réalisées, notamment, la mise en place d’une application intuitive, simple et facile à utiliser, appelée CEDUST-PRO, disponible en version androïde dans PlayStore, en version iOS dans Apple Store et en version desktop pour les ordinateurs.

Nous avons voulu également, à travers cette rencontre, échanger avec les acteurs du système éducatif, notamment, de l’enseignement supérieur, les institutions partenaires, les entreprises et les médias sur les enjeux et les défis de la documentation et de l’information scientifique et technique en Guinée.

Le résultat de notre participation a été globalement très satisfaisant. Nous avons pu accueillir sur notre stand plus de 800 visiteurs directs, et des milliers indirects, parmi lesquels des étudiants, des enseignants, des chercheurs, des journalistes, des représentants du gouvernement et des organisations internationales. Nous avons également organisé des ateliers, conférences et masterclass sur des thématiques liées à la documentation, à la communication, à l’informatique et à l’audiovisuel. En retour, nous avons reçu des témoignages de satisfaction et d’encouragement de la part des participants et des partenaires, parmi lesquels, quatre ont demandé et obtenu la signature de convention de coopération et de partenariat.

Dans le fonds, qu’est-ce que le CEDUST propose aujourd’hui aux institutions d’enseignement supérieur du pays ? 

Je rappelle d’abord que la pérennité, voire, la survie des organisations, fussent-elles, publiques ou privées, résident dans leur capacité à innover. Ceci est soutenu par les travaux de Joseph Schumpeter sur le rôle de l’innovation, mais aussi par les écrits de Steve Job, qui en font foi. C’est pourquoi, au CEDUST, nous avons pris l’innovation comme un cheval de bataille, et la digitalisation, comme les rênes. Il faut noter que le CEDUST propose aujourd’hui aux institutions d’enseignement supérieur (IES), les institutions de recherche scientifiques (IRS), et les centres de documentation et d’informations (CDI) du pays une offre diversifiée et adaptée de services et de ressources documentaires et connexes, qui visent à soutenir la formation, la recherche et l’innovation dans les différents domaines du savoir. Parmi ces services et ressources, je peux citer entre autres :

– La bibliothèque numérique, comme je le disais tantôt, qui donne accès à plus de 250 millions d’ouvrages en texte intégral, issus de plus de 1000 éditeurs et bases de données internationales, couvrant toutes les disciplines scientifiques et techniques. La bibliothèque numérique est accessible en ligne et en continu, 24h/24 et 7j/7, sur le site web et réseaux connexes du CEDUST, avec des codes d’accès  distants.

– La bibliothèque physique, qui dispose de plus de 20 000 ouvrages imprimés, dont des livres, des articles scientifiques, des thèses, des mémoires, des rapports, des synthèses de colloques, etc. La bibliothèque physique offre également un espace moderne de lecture, de travail et de consultation. Elle est aussi dotée d’un restaurant-cafétéria et équipée de postes informatiques, de scanners et de photocopieurs, etc.

– Le CEDUST assure la collecte, le traitement, le stockage et la diffusion de l’information scientifique et technique en faveur des institutions d’enseignement supérieur et de recherche du pays, en collaboration avec les organismes nationaux et internationaux partenaires. Le CEDUST réalise également des produits documentaires, à l’endroit des utilisateurs, notamment, les IES, IRS et CDI, ainsi que toutes autres personnes désireuses.

– Le CEDUST dispose également d’un centre de formation, qui organise des sessions de formation et de sensibilisation à l’usage de l’outil informatique, des services et des ressources documentaires du CEDUST, ainsi qu’à la maîtrise des outils et des méthodes de recherche, de veille et de communication de l’information scientifique et technique. Le centre de formation va bientôt ouvrir ses portes aux étudiants, aux enseignants, aux chercheurs, aux professionnels et au grand public.

– Le service multimédia offre des services en matière de production, de traitement et de diffusion de contenus audiovisuels, tels que des vidéos, des podcasts, des webinaires, des MOOCs, etc. Le service multimédia va bientôt ouvrir ses portes pour accompagner les institutions d’enseignement supérieur et de recherche partenaires dans la valorisation de leurs activités et de leurs résultats.

– Le CEDUST offre également une salle de conférence attractive et attrayante pour les séminaires, ateliers, colloques, meetings, présentation de productions scientifiques, formations, etc.

Il faut mentionner la mise en place du fondement du dépôt institutionnel pour accompagner les IES, les IRS et les CDI dans l’archivage, la conservation et la diffusion de la production intellectuelle nationale au reste du monde, permettant ainsi à la Guinée de se positionner et d’être visible en matière de production scientifique.

En somme, le CEDUST se positionne comme un acteur majeur de la documentation et un partenaire privilégié des institutions d’enseignement supérieur et de recherche du pays, pour leur apporter un appui technique, pédagogique et scientifique de qualité, en vue de renforcer leurs capacités et leur performance dans un contexte de développement et de qualification du système éducatif.

Et quels sont les défis auxquels vous êtes confronté ?

Le CEDUST est aujourd’hui confronté à plusieurs défis dont entre autres : la numérisation des documents, la gestion des données, la formation du personnel, le management des utilisateurs, la gestion des collections, la gestion et l’optimisation des ressources humaines, etc.

Au-delà de tout cela, le défi lié à l’accès de tous à la documentation de qualité, est majeur. Pour y faire face, plusieurs mesures sont en cours pour relever ces défis, notamment, la mise en place de deux programmes (le programme de déploiement de la bibliothèque numérique et le programme Tous connectés) pour améliorer l’accès à la documentation pertinente, dans nos institutions en particulier. En plus, plusieurs formations sont organisées en faveur du personnel dans des domaines variés, notamment, en Leadership et conduite du changement, en Gestion axée sur les résultats (GAR), etc.

Avec une équipe dynamique et la volonté ferme de changer positivement les choses, nous allons relever tous ces défis avec vaillance.

Votre dernier mot ?

Notre ambition est de faire du CEDUST un centre d’excellence de référence sous-régionale en matière de documentation, et nous y croyons. Je termine par remercier les autorités de la transition à travers le leadership de Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Dre. Diaka Sidibé, et de son équipe pour les efforts appréciables fournis, ainsi que les réformes engagées pour, non seulement, améliorer la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, mais aussi, les conditions de vie et de travail des étudiants, des enseignants et des chercheurs.

Je félicite et remercie mon équipe pour leur engagement et leur contribution à la réussite des réformes engagées au CEDUST.

Ledjely.com

Articles Similaires

Axe Lambanyi-Hamdallaye : la grève plutôt suivie

LEDJELY.COM

Grève générale : les travailleurs du secteur de la monnaie électronique observent le mot d’ordre

LEDJELY.COM

Grève générale : de la T7 à Enco 5, boutiques, magasins et banques fermés

LEDJELY.COM

Grève générale : la ville de Kankan au ralenti

LEDJELY.COM

Grève générale : les activités paralysées le long de l’autoroute Fidel Castro

LEDJELY.COM

Grève générale : banques et assurances fermées, circulation paralysée sur l’axe Sonfonia-Kipé

LEDJELY.COM
Chargement....