Ledjely.com
Accueil » KANKAN : un adolescent de 17 ans mortellement poignardé lors d’une tentative de vol de moto
A la une Actualités Faits-divers Haute-Guinée

KANKAN : un adolescent de 17 ans mortellement poignardé lors d’une tentative de vol de moto

La situation était très tendue ce samedi 23 mai 2020 au quartier de Heremakono 2 dans la commune urbaine de Kankan. A l’origine, le meurtre d’un adolescent de 17 ans la nuit dernière. Selon nos informations, c’est au cours d’une tentative de vol de moto que le jeune Ibrahima Sory Diallo, venu constater les faits, a été poignardé au bas-ventre par un homme avec lequel il aurait des antécédents conflictuels.

D’après les témoignages recueillis sur place par le correspondant du Djely dans la région de Kankan, un malfrat a tenté de s’accaparer d’une moto appartenant à un citoyen qui se trouvait au café-bar Siatagbè.

La dispute qui a éclaté entre les protagonistes a empêché le vol de s’opérer. Mais quelques minutes après, Ibrahima Sory Diallo, venu sur les lieux pour voir ce qui s’y passait, a été grièvement blessé par un couteau. « Un bandit avec lequel il aurait des antécédents l’a aperçu et l’a froidement poignardé au ventre. En sang, il a été admis aux urgences de l’hôpital régional. Finalement, il a succombé à ses blessures quelques heures plus tard », a expliqué un témoin.

A en croire des témoins, c’est une bande de malfaiteurs qui sévit dans ce quartier. « C’est une bande de malfrats très reconnue qui s’est rendue au café-bar où elle a tenté d’arracher la moto d’un client », a indiqué un habitant.

Ce drame a mis en colère les jeunes du quartier qui ont investi la ruelle où le groupe a son habitude. « Ce n’est pas la première fois que ce groupe fasse des morts dans ce quartier mais cette fois-ci on va finir avec eux », a déclaré Mohamed Touré, un manifestant.

Encore sous le choc, Sékou Amadou Diallo, le père du défunt, a dit se remettre à la volonté de Dieu avant d’inviter les autorités à faire la lumière sur ce drame. « Sinon, a-t-il prévenu, demain ça sera un autre citoyen ».

Interrogé par Ledjely.com, le chef du quartier de Heremakono 2, Fadama Kourouma, a annoncé des arrestations en lien avec l’affaire. « Trois des bandits sont déjà dans les mains des gendarmes. Nous continuerons les investigations pour traquer tous les autres. Ils paieront pour leur forfaiture », a-t-il assuré.

Le corps d’Ibrahima Sory Diallo se trouvait, lui, à la morgue de l’hôpital régional de Kankan.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

URGENT : le président de la CAF suspendu cinq ans par la Fifa pour détournements de fonds

LEDJELY.COM

DECLARATION DE BIENS : Alpha Condé persiste et signe

LEDJELY.COM

INTERDICTION DE MANIFESTATIONS : « le FNDC ne saurait obéir… »

LEDJELY.COM

L’armée éthiopienne menace d’assiéger la capitale du Tigré

LEDJELY.COM

22 NOVEMBRE 1970. Il y a 50 ans, la Guinée faisait l’objet d’une « agression portugaise »

LEDJELY.COM

Le président Alpha Condé inaugure le siège social de la BNIG

LEDJELY.COM
Chargement....