Ledjely.com
Accueil » BOUCHONS A CONAKRY : des carrefours abandonnés à eux-mêmes
A la une Actualités Société

BOUCHONS A CONAKRY : des carrefours abandonnés à eux-mêmes

Avec la reprise des cours pour les classes intermédiaires ce mardi 1er septembre 2020, les bouchons se sont accentués par endroit ce matin à travers la ville de Conakry. C’est le cas notamment du carrefour de Conteyah situé sur la Transversale 3 entre les quartiers Cosa et Nongo.

En l’absence d’agents de forces de l’ordre, les conducteurs, pour la plupart de véhicules personnels, tentent chacun de passer le premier, au mépris du code de bonne conduite, compliquant davantage la mobilité. Pourtant un pick-up de forces de l’ordre est stationné non loin au carrefour Cosa, point d’intersection entre les transversales 3 et 2. Un motard sert de volontaire pour tenter de réguler la circulation.

Il est 7 heures 30 quand dame Tahiratou Keita en provenance de Petit Simbaya sort de déposer ses 3 enfants à la Sainte-Marie de Nongo, située à dix minutes de là, avant de tenter de rallier son service au centre-ville de Kaloum, et elle se retrouve bloquée à quelques mètres du carrefour Conteyah. « Laissez-moi passer à cause de Dieu, mes enfants sont en retard », l’entend-on plaider. Rien n’y est fait. Il est 8 heures passées, ils sont toujours bloqués dans le bouchon. Les enfants sont obligés de descendre du véhicule. Ce qui irrite la mère de famille. « On dirait que vous n’avez pas d’enfants », hurle-t-elle.

« Il y avait deux lignes, tu as laissé toutes les lignes pour créer une troisième ligne. Si celui qui est à ta gauche (en provenance de Conteyah, ndlr) ne t’avait pas bloquée, j’allais te laisser passer mais il risquait de nous bloquer tous les deux. C’est pourquoi j’ai avancé », tente de se justifier l’automobiliste se trouvant à sa droite.

Des scènes pareilles, les habitants de Conakry en voient en longueur de journée. La mobilité dans la capitale guinéenne est devenue un véritable calvaire pour les citoyens, souvent laissés à eux-mêmes dans une anarchie totale…

Hawa Bah

Articles Similaires

URGENT : descente musclée d’agents de la BRB dans les locaux de Gangan Radiotélévision

LEDJELY.COM

CONAKRY : vers la commémoration des pendaisons de 1971

LEDJELY.COM

CHAN TOTAL 2021 : Guinée Games positionne le Syli favori

LEDJELY.COM

La grève du SNAESURS largement suivie à l’Université de Kindia

LEDJELY.COM

A Kankan, des gens se cachent pour vendre ou boire des boissons frelatées (directeur du service contrôle qualité)

LEDJELY.COM

CONAKRY : la Coalition pour la CPI commémore les événements du 22 janvier

LEDJELY.COM
Chargement....