Ledjely.com

Accueil » En visite en Guinée, la directrice régionale de l’ONU Femmes rencontre les personnes ressources
A la une Actualités Guinée Société

En visite en Guinée, la directrice régionale de l’ONU Femmes rencontre les personnes ressources

En mission officielle en Guinée depuis deux jours, dans le cadre du programme de l’autonomisation des femmes, Oulimata Sarr, directrice régionale de l’ONU Femmes, a rencontré des femmes leaders, la société civile, les autorités, les femmes parlementaires et des entrepreneures. Au cours de cette rencontre qui s’est tenue ce mardi 18 mai 2021 dans la capitale guinéenne, plusieurs sujets ont été abordés, dont le mandat de l’ONU-Femmes et l’élaboration d’un programme pour l’autonomisation de la femme guinéenne.

Dans le cadre de cette visite, Oulimata Sarr s’est d’abord rendue à la Brigade spéciale de la protection des personnes vulnérables à Belle-Vue, sise dans la commune de Dixinn, pour une courte visite. De là-bas, la représentante de l’ONU Femme est ensuite allée à la rencontre de plusieurs femmes guinéennes, massivement mobilisées pour la circonstance. Durant cette rencontre qui a duré presque deux heures, les questions ont tourné autour des responsabilités des femmes dans le développement économique, politique et social de la Guinée.

Elle a ensuite animé un point de  presse au cours duquel elle a souligné l’apport que les femmes pourront contribuer dans le développement de la Guinée. « Nous sommes totalement en phase en tant que Système des Nations-Unies avec le plan national de développement économique et social qui met le capital humain au centre du développement de la Guinée. Nous pensons que le développement de la Guinée passera par les femmes », a-t-elle déclaré.

En ce qui concerne le bilan des situations des femmes en Guinée, la directrice régionale de l’ONU Femmes trouve qu’il y a des avancées. Car, d’après elle, il a été noté dans un rapport que la Guinée a eu des avancées importantes au niveau de la santé et de l’éducation. Il y a néanmoins beaucoup de travail à faire. « Nous jugeons qu’il y a encore des chantiers. Des chantiers sur les droits des femmes, la lutte contre les violences faites aux femmes, la représentativité et bien évidemment les ressources, les financements. Les femmes que nous avons rencontrées nous ont parlé de leurs besoins et je pense qu’il y a encore du chemin à faire », a ajouté Oulimata Sarr.

Interrogé sur les bénéfices que les femmes guinéennes dans leur ensemble pourraient s’attendre de l’ONU Femmes, la représentante régionale a assuré que des démarches ont été déjà déployées sur plusieurs « thématiques ». « Même la loi sur la parité en Guinée a été accompagnée par des financements de l’ONU Femmes en partenariat avec le Canada », a-t-elle indiqué.

Et de préciser : « Nous sommes sur la gouvernance, donc le leadership féminin, l’autonomisation économique, la lutte contre les violences faites aux femmes, le rôle des femmes dans les processus de paix et de sécurité, de cohésion sociale ».

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

GUINEE : au-delà de la religion, que peuvent apporter les intellectuels arabophones ?

LEDJELY.COM

« Alpha Condé demeurera en Guinée », persiste le CNRD

LEDJELY.COM

Secteur culturel: ce que ses acteurs attendent du CNRD

Ledjely.com

Guinée : la junte au pouvoir annonce que l’ancien président ne va pas sortir du pays

Ledjely.com

Consultations: Massoud Barry revient sur ses échanges avec le colonel Doumbouya  

Ledjely.com

POLITIQUE : Aliou Bah du MODEL, dans le gouvernement de transition ?

Ledjely.com
Chargement....