Ledjely.com
Accueil » BAH OURY SUR LE CAS NANFO : « Les questions religieuses sont des questions individuelles »
Actualités Justice Religion

BAH OURY SUR LE CAS NANFO : « Les questions religieuses sont des questions individuelles »

Invité ce mardi 18 mai 2021 dans l’émission On refait le monde sur les antennes Djoma Média, le président de l’Union pour la démocratie et la renaissance de la Guinée (UDRG ), Bah Oury s’est exprimé sur le cas du chroniqueur controversé, Nanfo Ismaël Nanfo Diaby, dont le procès a débuté ce matin au Tribunal de première instance de Kankan, pour avoir fait prier ses disciples en langue maninka.

Pour le président de l’UDRG, « les questions religieuses sont avant tout des questions individuelles », avant d’estimer qu’au regard de l’histoire du monde « parfois des grandes causes ont été considérées comme des blasphèmes ».

À titre d’exemple, le leader politique a rappelé l’histoire de Galilée, un célèbre physicien grec qui avait été tué par le pouvoir clérical pour avoir dit que la terre tourne, une vérité à l’époque considérée comme blasphématoire. « Lorsque Galilée a dit que la terre tourne autour du soleil, il a été brûlé vif », a-t-il rappelé.

Convaincu qu’aucune vérité n’est absolue, Bah Oury a recommandé la tolérance et la prudence aux autorités voire aux populations. « Soyons tolérants, soyons prudents, soyons ouverts et ne nous refugions pas dans des dogmatismes qui pourrons s’avérer des siècles plus tard fausses », a souligné le président de l’UDRG en faveur du détenu qui sera fixé sur son sort le 25 mai prochain.

L’arrestation de Nanfo Isamël Diaby qui se réclame d’une nouvelle religion, Yérékolobaya, qui veut dire en langue maninka ‘soumission’, est intervenue le jour de la fête de l’Aïd el-Fitr marquant la fin du mois de ramadan, jeudi dernier.

Mais bien avant son interpellation, le récidiviste Nanfo avait fait l’objet de plusieurs plaintes formulées par les autorités religieuses musulmanes à son encontre.

Reste à savoir quelle issue sera donnée à son procès.

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

« Je n’ai pas accepté l’achat de conscience », assure Ibrahima Aminata Diallo, président sortant de la PJDD

LEDJELY.COM

SENEGAL : le président Macky Sall est-il en campagne électorale avant l’heure ?

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : l’école primaire du district de Kato manque d’infrastructures

LEDJELY.COM

La préfecture de Coyah adopte son budget prévisionnel de l’année 2021

LEDJELY.COM

SPPG : Sékou Jamal Pendessa et son équipe prennent fonctions

LEDJELY.COM

KINDIA : à dix ans, il “noie” sa demi-nièce de deux ans…

LEDJELY.COM
Chargement....