Ledjely.com

Accueil » KAPORO : la circulation reviendra à la normale dans 10 jours
A la une Actualités Guinée

KAPORO : la circulation reviendra à la normale dans 10 jours

Depuis le samedi dernier, c’est un sacré calvaire que vivent les usagers de la circulation qui ont le malheur d’emprunter les voies desservant la commune de Ratoma. Ce, en raison des travaux de reconstruction du pont située dans la cuvette de Kaporo, sur l’axe Nongo-Kipé. Obligeant les chauffeurs à emprunter les voies de contournement adjacentes à la transversale N°2 ou ou littéralement la transversale qui mène au rond-point de Cosa, ces travaux engagés sans aucun préavis engorgent ces voies secondaires. Des bouchons indescriptibles, des complaintes à la pelle et un ralentissement des activités dans la zone, avec notamment la fermeture de quelques boutiques et magasins alentours. Tel est le cas que notre rédaction y a fait tôt ce lundi matin. A l’occasion, l’entrepreneur en charge des travaux a annoncé que le calvaire durerait encore une dizaine de jours.

Depuis, samedi dernier, les voitures en provenance de Lambanyi sont systématiquement détournées à partir du carrefour Cosa (siège de Sabari FM). La voie menant à Kipé étant littéralement coupée par les travaux engagés sur le pont de Kaporo, les chauffeurs remontent à partir de ce carrefour pour rallier soit le rond-point de Cosa, soit le pont dit de Kiridi Bangoura. Mais chacun de ces tronçons de substitution, les embouteillages sont montres et la progression, des véhicules, d’une lenteur extrême.  D’autres usagers préfèrent le morcellement du tronçon. Ce qui se traduit par une hausse du coût des trajets. Ceux-là empruntent généralement des motos jusqu’au niveau du pont en reconstruction. Ensuite, ils traversent le pont à pied et reprennent un autre engin de l’autre côté de la rive pour continuer vers leur destination.

En provenance de Nongo Conteyah, ce lundi matin, Aliou Diallo, la trentaine explique la situation qui prévaut sur place. « Pour ceux qui connaissent un peu le coin, les embouteillages commencent entre la pharmacie Prospère et le petit marché du quartier. Pour ne pas accuser davantage de retard, j’ai fini par descendre pour continuer à pied », explique-t-il.

Tout comme lui, une étudiante explique avoir passé un quart d’heure, toujours sur le même tronçon, à chercher un taxi. « J’ai finalement pris une moto, mais je n’ai pas regretté, après avoir vu cet embouteillage monstre en cours de chemin », admet-elle.

Rencontré sur les lieux, Saidou Sacko, maître d’ouvrage a assuré que la circulation reviendra à la normale au plus tard dans 10 jours. « C’étaient initialement des travaux d’entretien qui étaient prévus, mais vu l’Etat du pont on est passé à la construction » a confié l’ingénieur en ponts et chaussées, par ailleurs responsable de la Société « Sacko ingénierie et construction » en charge des travaux.

Hawa Bah

Articles Similaires

Guinée : Voici ce que les personnes vivant avec le handicap attendent du CNRD

Ledjely.com

URGENT : la CEDEAO prononce des sanctions ciblées contre les membres du CNRD

LEDJELY.COM

GUINEE: les autorités sanitaires déclarent la fin de la fièvre Marburg

Ledjely.com

Contenu local, respect des normes environnementales, transformation des matières,… Les exigences de Mamady Doumbouya à l’égard du secteur minier

LEDJELY.COM

Des projets miniers sont-ils menacés ? Le président de la chambre des Mines répond

LEDJELY.COM

CONCERTATIONS NATIONALES : revoilà Mamady Youla

LEDJELY.COM
Chargement....