Ledjely.com
Accueil » « Faux, nous ne roulons pas pour le RPG » (Patrick Kourouma)
A la uneActualitésPolitique

“Faux, nous ne roulons pas pour le RPG” (Patrick Kourouma)

Depuis l’annonce de sa création,  beaucoup d’observateurs guinéens pensent que le Cercle de Réflexion et d’Action Stratégique (CRAS) est composé de cadres frustrés de l’opposition et de la mouvance. A l’occasion du lancement officiel, ce lundi 16 août 2021, du CRAS ses membres  ont tenté de lever ce doute. C’était en faveur d’une conférence de presse axée sur le  lancement officiel du CRAS, la présentation de son organigramme et sa mission.

A l’entame de ses propos, Patrick Kourouma, membre du CRAS, a rappelé : « Le Cercle de Réflexion et d’Action Stratégique est un forum fondé à l’initiative d’acteurs politiques signataires du présent document pour échanger sur la situation économique, sociale, culturelle, politique du pays. C’est un espace de donner et de recevoir autour des préoccupations majeures de la Guinée dont la légitimité appartient à tous ses enfants d’où qu’ils résident. C’est une plate-forme ouverte à toutes et à tous, qui transcende les clivages politiques et idéologiques, un cadre permanent de dialogue, de discussions, de critique, d’autocritique, de contribution  intellectuelle, de propositions pour un meilleur devenir de notre pays et un accomplissement total de notre destin commun ».

Le CRAS roule-il pour la mouvance ?

En lançant officiellement ses activités ce lundi, les responsables du CRAS indiquent que la démarche de la structure vise à contribuer à l’apaisement  et à l’épanouissement de l’environnement  politique du pays : «  Le CRAS n’est pas à la solde d’un tel ou tel parti politique  et non plus une alliance politique. Je m’inscris en faux, nous ne roulons pas pour le RPG ARC-EN-CIEL.  Ici ce n’est pas le RPG  et il n’y a pas de frustrés parmi nous. Ici, ce sont des citoyens qui ont décidé de mutualiser leurs efforts pour apporter leur modeste contribution à un dialogue qui va être permanent. Le dialogue ne doit pas être mis pour résoudre une crise…Nous ne sommes pas un comité de soutien,  généralement les comités  de soutien  naissent à l’approche des élections et  disparaissent peu après.  Nous nous sommes une structure qui a l’objectif de s’inscrire dans la durée.  Nous ne sommes pas là  pour proposer des solutions aux problèmes de  crise qui se posent ou aux problèmes sociétaux qui vont se poser, cela n’est pas notre objectif. Le CRAS  a peut-être une mission de les éviter ou de les prévenir ».

A rappeler que le   Cercle de Réflexion et d’Action Stratégique (CRAS) est composé du Bloc Liberal   de Dr Faya Millimono, du MPD de Paul Moussa Diawara et de Patrick Kourouma du RGP Arc-en-ciel.

Balla Yombouno

Articles Similaires

L’Office national du tourisme (ONT) au cœur de la 5ème édition du Kania Soli à Kindia

LEDJELY.COM

Corruption supposée de la presse : Djénè Diaby et Tawel Camara se confondent en excuses

LEDJELY.COM

Tabaski : le général Doumbouya fête dans sa ville natale de Kankan

LEDJELY.COM

Sadiba Koulibaly : la dégringolade

LEDJELY.COM

Haute Guinée : Déconstruire le mythe autour de la non-collaboration des populations avec les programmes de développement

LEDJELY.COM

Kissosso : un accident de la circulation fait plusieurs blessés graves

LEDJELY.COM
Chargement....