Ledjely.com

Accueil » Kankan : l’épouse de l’ex préfet de Mamou poursuit l’une de ses amies pour abus de confiance
Actualités Guinée Haute-Guinée Justice

Kankan : l’épouse de l’ex préfet de Mamou poursuit l’une de ses amies pour abus de confiance

C’est une affaire de 520 millions de francs guinéens qui oppose l’épouse de l’ex préfet de Mamou à une de ses amies, au tribunal de première instance de Kankan. Elle accuse son amie d’abus de confiance.

Le 5 septembre dernier, jour auquel Alpha  Condé a été évincé du pouvoir par les forces spéciales, l’épouse de l’ex préfet de Mamou, Moro Diallo, aurait confié ses bagages et une somme de 520 millions à dame Kanigbè Kaba, une de ses connaissances qui réside dans la même ville. Et quand tout est rentré en ordre, quand elle a demandé son argent, elle l’aurait reçu mais avec une différence de 200 millions. Joint au téléphone, l’ex préfet qui dit ne pas avoir toutes les informations  a  tout de même confié ceci : « c’est une affaire d’abus de confiance. La plainte a été portée à la brigade de recherche de Mamou où la femme et son enfant ont été interpelés. La justice aussi fait son travail. L’affaire était aussi à la direction générale de la police de Kankan et c’est pourquoi je me suis dessaisi de Mamou pour le tribunal de première instance de Kankan ».

L’époux de la femme mise en cause dans cette affaire a une autre explication. Réagissant chez nos confrères de djoma média Kankan la nuit dernière, Bakary Fofana explique : « quand l’épouse du préfet est venue, elle a compté l’argent et c’est elle qui a dit que ce sont 13 tas équivalent  à 520 millions et ma femme lui a répondu (awa) d’accord sans vérifier. Quand mon fils comptait pour déposer sur mon compte, une différence fut remarquée. Mais puis que l’argent fût retiré des banques guinéennes, on peut bien se rendre dans ces endroits pour vérification. Actuellement, mon enfant et ma femme sont détenus à la maison centrale de Kankan et j’ai plaidé pour une libération provisoire en vain pour l’instant ».

Au tribunal de première  instance de Kankan, on confirme bien la présence du dossier qui est déjà dans les mains d’un juge d’instruction. A cause de sa complexité, aucune communication n’est encore possible, a fait savoir un proche du dossier.

Michel Yaradouno Kankan pour ledjely.com 

Articles Similaires

EMBALO : « Je n’ai jamais vu le président Sassou triste comme le jour du coup d’Etat en Guinée »

LEDJELY.COM

Le colonel Mamadi Doumbouya au chevet de M’mah Sylla, victime de viol

LEDJELY.COM

RACKETS ET EXTORSION : Mamadi Doumbouya met en garde gendarmes et policiers

LEDJELY.COM

DABOMPA : les vendeuses rechignent à libérer les abords du marché

LEDJELY.COM

TRANSITION EN GUINEE : quelles perspectives pour la Justice ? (1ère partie)

LEDJELY.COM

Journée de la canne blanche : Les aveugles et malvoyants interpellent les usagers de la route  

Ledjely.com
Chargement....