Ledjely.com
Accueil » FORECARIAH : l’ONG REGUIPE aide à scolariser six enfants démunis
ActualitésBasse-GuinéeGuinéeSociété

FORECARIAH : l’ONG REGUIPE aide à scolariser six enfants démunis

Six sacs, autant d’ardoises, de boites de craie, de jugements supplétifs et d’uniformes. Ce sont là les fournitures que le Réseau guinéen de protection des enfants (REGUIPE) a réunies pour aider à scolariser six enfants issus de familles vulnérables, à Forécariah, à l’occasion de l’ouverture des classes de cette année.  Une initiative qui participative à l’atteinte d’un des objectifs de l’ONG qui est de venir en aide aux enfants en situation de vulnérabilité. Du côté des familles des bénéficiaires – trois filles et trois garçons – on salue le geste de l’ONG et on manifeste la reconnaissance à l’endroit des donateurs.

Mamadou Sanoussy Bah, président de l’ONG donne les raisons qui ont sous-tendu le don. « Il y’a des enfants qui sont animés par le désir d’étudier, mais par manque de moyens de leurs parents, ils n’y parviennent pas. Nous nous sommes donc d’aider quelques-uns cette année à la hauteur de nos moyens », confie-t-il. Sur les critères de choix des enfants bénéficiaires de ce geste, le président de l’ONG REGUIPE note qu’on a tenu compte non seulement du genre, mais aussi dans du nombre de quartiers dans la commune urbaine de Forécariah. De fait, cette commune urbaine compte six quartiers et chaque enfant représente un d’entre eux. En dernier ressort, il y a eu le critère de la pauvreté.

Justement, parmi ces bénéficiaires, M’mahawa Traoré, âgée de 7 ans. Orpheline de mère et de père, elle est sous la garde de sa grand-mère, Fanta Dioubaté. Cette dernière est pleine de reconnaissance à l’endroit du REGUIPE. « Ils ont fait un acte salutaire. Je me demandais comment inscrire la petite à l’école surtout avec la cherté des fournitures scolaires, cette année. Avec ce don, le problème est résolu ».

Daouda Touré, est lui aussi père d’un des bénéficiaires.  « Cette ONG m’a ôté un lourd fardeau. Elle m’a non seulement donné des fournitures pour mon enfant, mais l’a aussi inscrit à l’école », déclare-t-il tout soulagé.

A préciser que l’ONG qui n’entend se limiter à cette initiative, se donne, entre autres, pour vocation de lutter contre la maltraitance des enfants au sein de la communauté, créer une émulation et une intégration entre les enfants et faire valoir la promotion et le respect des droits des enfants. Des objectifs pour l’atteinte desquels elle se propose de nouer des relations de partenariat avec les grandes institutions qui œuvrent en faveur des enfants.

Mariama Ciré Diallo

Articles Similaires

Pépé Francis Haba : « Bah Oury pourra aider, s’il a le soutien du CNRD et du gouvernement »

LEDJELY.COM

Kankan : les acteurs sociopolitiques réagissent à la nomination de Bah Oury

LEDJELY.COM

Dossier Pendessa : les avocats du journaliste annoncent un pourvoi devant la Cour suprême

LEDJELY.COM

Urgent: Sékou Jamal Pendessa recouvre la liberté

LEDJELY.COM

Appel d’offres international : le Laboratoire national de la Géologie veut acquérir des matériels techniques spéciaux de laboratoire

LEDJELY.COM

Mœurs : l’OPROGEM s’élève contre les sextapes de personnalités qui circulent sur la toile

LEDJELY.COM
Chargement....