Ledjely.com
Accueil » Diplomatie guinéenne : ENABEL vient en appui aux nouveaux chargés des affaires intérimaires
A la uneActualitésDiplomatieGuinée

Diplomatie guinéenne : ENABEL vient en appui aux nouveaux chargés des affaires intérimaires

Initiée par le ministére des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Guinéens de l’étranger, l’ouverture de la session de formation des chargés des affaires intérimaires, affectés récemment dans les missions diplomatiques guinéennes, a été lancée ce mardi 08 mars 2022 à Conakry. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée dans un complexe hôtelier de la place, en présence de Dr Morissanda Kouyaté, patron du département, et de plusieurs anciens ambassadeurs guinéens et belges. Cette action visant à renforcer les capacités de ces nouveaux diplomates est appuyé sur le plan technique et financier par ENABEL, via son programme CAPACITA. Elle durera trois jours. 

Selon Dr Morissanda Kouyaté, cette formation s’inscrit dans le cadre du perfectionnement continu du personnel diplomatique guinéen, ainsi que l’amélioration constante de ses conditions de vie et de travail, et a pour objectif de doter d’un outil diplomatique permettant aux participants de transcender les difficultés et épreuves liées à l’exercice de leurs futures missions respectives. « Les prestigieux experts, ici présents, partageront avec vous leurs riches expériences basées sur les meilleures pratiques diplomatiques. Cela vous permettra d’effectuer en douceur la nécessaire transition entre la feuille de route du département et vos stratégies et plans d’action pour sa mise en œuvre. Les difficultés opérationnelles auxquelles vous pourriez être confrontés, ainsi que les écueils à éviter dans le cadre de cet exercice, vous seront sans doute expliqués », a expliqué aux participants le ministre des Affaires étrangères.

Ces trois jours de formation porteront essentiellement sur des thématiques qui sont, entre autres, le rôle et les fonctions d’un chef de mission diplomatique, la diplomatie économique, le rapportage diplomatique, la technicité du travail…

Selon S.E Guy Hambrouck, ambassadeur du Royaume de Belgique en Guinée, cette occasion va aussi mettre les cerveaux guinéens et belges ensemble pour une formation préparatoire des diplomates guinéens. Par la même occasion, le diplomate belge a annoncé que des propositions sont actuellement en cours pour que des Guinéens à l’étranger soient appuyés « afin de pouvoir mieux valoriser la diaspora guinéenne pour contribuer au développement du pays qui est une priorité actuelle très importante [pour nous] ».

Abdoul Aziz Diallo, nommé premier conseiller à l’ambassade de Guinée à Accra, au Ghana, est l’un des participants à cette formation. Selon lui, cette séance d’échange et de partage d’expérience et de compétence par ces connaisseurs de la diplomatie constitue déjà à sa jeune expérience une directive pour le bon fonctionnement du poste qu’il doit occuper pour la première fois. « De façon quantitative et qualitative, je dirais que c’est un passage obligé pour tous les participants », a-t-il estimé.

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM
Chargement....