Ledjely.com
Accueil » « Alpha Condé a été libéré… », le lapsus qui trahit Morissanda Kouyaté
A la une Actualités Guinée Politique

« Alpha Condé a été libéré… », le lapsus qui trahit Morissanda Kouyaté

Alpha Condé est-il libre ou non ? Cette question, beaucoup de Guinéens se la posent désormais. Cela a commencé avec le séjour plutôt prolongé de l’ancien président aux Emirats Arabes Unis. Mais le doute s’est surtout accentué quand il y a deux semaines, ont fuité la vidéo où on le voit célébrer son anniversaire, et l’audio où on l’entend donner des consignes pour la réorganisation de son parti. Puis, depuis quelques jours, l’idée qu’il serait désormais du côté de la Havane s’est insidieusement propagée au sein de l’opinion publique. Et c’est dans ce contexte que le ministre des Affaires étrangères, s’exprimant sur les ondes de la télévision nationale, vient de lâcher un lapsus qui n’est pas pour calmer le doute.

A la suite du porte-parole du gouvernement, Dr. Morissanda Kouyaté voulait lui aussi réagir aux menaces de sanction que la CEDEAO brandit contre la Guinée. Des menaces qu’il relativise dans la mesure où, à ses yeux, la Guinée avait déjà satisfait à un certain nombre d’exigences de l’organisation sous-régionale. C’est ainsi que le ministre se met à énumérer les points positifs que la Guinée a déjà satisfaits : « Il y a eu la libération de l’ancien président. Mais bien avant, le CNRD et le président de la transition ont constitué un Gouvernement 100% civil. C’est une exigence qu’on demande aux autres pays mais que nous avons fait.  Dès le départ, tous les prisonniers politiques ont été libérés. Ce n’étaient pas là des injonctions, ni dans l’agenda de la CEDEAO. Ensuite, l’ancien président a été libéré, le CNT a été mis en place. En plus, le président de la transition a mis en place les assises nationales ».

On peut imaginer qu’en s’exprimant ainsi, Dr. Morissanda Kouyaté n’a pas voulu remettre en cause la version officielle que voudrait que la sortie de l’ancien président Alpha Condé était strictement liée à des raisons sanitaires. Mais il est possible qu’il ait incidemment révélé une réalité. A savoir qu’Alpha Condé est bel et bien libre.

Ledjely.coma

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : un procès à plusieurs défis

LEDJELY.COM

GUINEE : les Etats-Unis soutiennent les sanctions de la CEDEAO

LEDJELY.COM

TPI DIXINN : Étienne Soropogui placé sous « contrôle judiciaire »

LEDJELY.COM

URGENT : Capitaine Dadis Camara, Moussa Tiegboro et Pivi placés sous mandat de dépôt

LEDJELY.COM

TEMOIGNAGE : « Quand le président Kory me confiait que pour lui, la politique, c’est fini »

LEDJELY.COM

LA HAYE/CONAKRY : des procès pour l’exemple

LEDJELY.COM
Chargement....