Ledjely.com
Accueil » WASHINGTON : des échanges fructueux entre la délégation du ministre de l’Economie et des responsables du département d’Etat, de la Banque mondiale et de la SFI
Actualités Economie Guinée Monde Politique

WASHINGTON : des échanges fructueux entre la délégation du ministre de l’Economie et des responsables du département d’Etat, de la Banque mondiale et de la SFI

Mission accomplie, c’est le sentiment que devrait avoir la délégation que le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Dr. Lanciné Condé, a récemment conduite aux Etats-Unis, dans le cadre des Assemblées annuelles (printemps) du FMI et de la Banque mondiale. En effet, en marge de sa participation à ces travaux des institutions de Breton Woods, la délégation guinéenne a eu des rencontres fort enrichissantes avec des responsables du département d’Etat américain, de la Société financière internationale (SFI) et de la Banque mondiale. Une occasion pour Dr. Lanciné Condé et sa suite de donner à leurs interlocuteurs les informations relatives aux réformes sociopolitiques et économiques en cours dans le pays depuis l’avènement du CNRD au pouvoir. En retour, la Guinée a reçu de tous ses interlocuteurs, rassurés par les nouvelles perspectives qu’offre la nouvelle direction du pays, l’engagement en faveur de l’accompagnement de la Transition.

Réformes, retour à l’ordre constitutionnel et inclusivité

Au département d’Etat américain, c’est avec l’équipe Michael Gonzales, le sous-secrétaire d’Etat adjoint aux Affaires africaines, que la délégation de Dr. Condé s’est entretenue. Au nom du président de la Transition et du premier ministre, le ministre de l’Economie a mis cette occasion à profit pour rappeler les réformes socioéconomiques et politiques envisagées par les nouvelles autorités du pays, en vue de rendre effectives les promesses de refondation de l’Etat et de reconstruction du pays. Dr. Lanciné Condé a particulièrement mis l’accent sur le caractère inclusif qui guide toutes les démarches permettant d’aboutir à ces résultats. Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a également rassuré le diplomate américain quant aux efforts que consentent toutes les forces vives de la Nation en vue du retour à l’ordre constitutionnel. Ce, dans le respect des libertés fondamentales reconnues aux uns et aux autres et avec le souci de l’amélioration des conditions de vie des populations. Enfin, avec M. Gonzales, la délégation guinéenne a abordé les opportunités d’appui des Etats-Unis à la Guinée, pour permettre à cette dernière d’accéder à des ressources destinées notamment au soutien au renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit sur le continent africain.

Un portefeuille de plus d’un milliard de dollar US

Les membres de la délégation du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan ont également conféré respectivement le staff de la Banque mondiale en charge du dossier guinéen, d’une part, et de l’autre, avec le vice-président de la Banque mondiale en charge de l’Afrique de l’ouest et du centre, Ousmane Diagana. Deux rencontres auxquelles le représentant de la Banque mondiale en Guinée, Nestor Coffi, a pris part. Au menu de ces rencontres, la Note de Politique de la Banque Mondiale sur la Guinée, avec un portefeuille qui, au 31 mars dernier, compte un total de 22 projets et programmes pour un montant total d’engagement de plus d’un milliard 90 millions de dollars US. Soit 15 projets et programmes nationaux pour un montant de plus 726 millions de dollars US et 7 projets et programmes régionaux d’une enveloppe de plus de 283 millions de dollars US.

Au cours des échanges avec le vice-président de la Banque mondiale en charge de l’Afrique de l’ouest et centrale en particulier, le ministre Lanciné Condé a salué la qualité du Dialogue pays et le partenariat exemplaire entre la Banque mondiale et la Guinée. Il a réitéré l’engagement du Gouvernement à déployer des efforts pour lever les obstacles et goulots d’étranglement qui freinent la mise en œuvre des projets programmes d’investissements publics en travaillant au relèvement de la capacité d’absorption des ressources allouées au pays. En réponse, Ousmane Diagana a salué les efforts du Gouvernement dans la mise en œuvre des réformes et la gestion des finances publiques. Il s’est particulièrement réjoui de la « la bonne utilisation des ressources allouées, depuis la reprise des décaissements ». De même, il a salué les « efforts du Gouvernement dans la lutte contre la corruption et la moralisation des finances publiques en Guinée ».

Tourisme, hôtellerie, finances et mines

Enfin, avec le vice-président Afrique de la Société financière internationale (SFI), Sergio Pimenta, et son équipe, la délégation guinéenne a débattu des questions factuelles en lien avec le tourisme, l’hôtellerie, les finances et les mines. Là, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a d’abord souligné à l’intention de ses interlocuteurs les efforts et réformes que déploient les nouvelles autorités en vue du retour à l’ordre constitutionnel. Il a ensuite mis l’accent sur la nouvelle vision pragmatique le président de la Transition a de la valorisation du potentiel minier guinéen. Plus concrètement, le ministre a rappelé l’invite que le colonel Mamadi Doumbouya a récemment lancée aux sociétés minières évoluant en Guinée pour un « apport supplémentaire de la valeur ajoutée dans la transformation des minerais, en encourageant particulièrement le raffinage de la bauxite en Guinée ». Justement, Dr. Lanciné Condé a formulé un plaidoyer en vue d’un appui supplémentaire de la SFI au secteur minier guinéen, porteur de croissance et générateur d’emplois par excellence. Le même plaidoyer a été formulé par le ministre de l’Economie en faveur du secteur privé guinéen dans son ensemble, avec des accents particuliers pour la promotion des logements sociaux, la valorisation de l’agro business et le développement du secteur bancaire. Le cas particulier de l’hôtel Sheraton, actuellement fermé au public, s’est également retrouvé au menu des échanges entre la délégation guinéenne et le vice-président Afrique de la SFI. De cette dernière (en tant qu’investisseur dans cet hôtel), le ministre Lanciné Condé a sollicité des pourparlers avec les deux autres actionnaires afin de trouver une solution idoine de nature à sauvegarder les emplois et soutenir ce secteur.

Pour sa part, Sergio Pimenta, appréciant positivement les échanges avec la délégation guinéenne, a rappelé la forte implication de son institution en Guinée. « La SFI a mobilisé ces 5 dernières années, près d’un milliard de dollar US d’investissements dans le secteur privé guinéen, principalement dans le secteur minier », a déclaré Sergio Pimenta, pour illustrer l’intérêt de son institution pour la Guinée. Pourtant, il n’y a pas que cet indicateur-là pour illustrer cet intérêt.  « Lors de ma prise de fonction, c’est à Conakry que j’ai organisé ma première réunion des managers » se souvient en effet, le VP de la SFI qui a rassuré par ailleurs, la mission gouvernementale guinéenne de son engagement personnel à « tout mettre en œuvre pour essayer de régler le dossier de l’Hôtel Sheraton ». En outre, la SFI affirmera, son Vice-Président « a accueilli favorablement les récentes évolutions du projet Simandou grâce à l’implication du Président de la Transition ainsi que la lutte engagée contre la corruption ». Au de l’appui au développement des services financiers, M. Pimenta a déclaré : « La SFI va continuer à travailler avec la BCRG, notamment en ce qui concerne le développement de la finance inclusive ».

Plus globalement, au terme des échanges, la SFI a manifesté son intention d’appuyer l’évaluation du secteur financier, le soutien pour une amélioration des indicateurs du Millenium Challenge Corporation (MCC), une assistance pour le renforcement des moyens en matière de cybersécurité et un accompagnement à travers un renforcement de capacités du secteur privé guinéen en matière de préparation et de gestion de projets.

Il est à préciser qu’en plus du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, la délégation guinéenne était composée du Gouverneur de la BCRG, Karamo Kaba, du Conseiller du Premier Ministre en Charge du secteur privé, du commerce et de l’Economie, Thierno Illiassa Baldé,  du Directeur Général du Budget, Ahmed Karifa Diawara, Directeur General des Etudes statistiques à la BCRG, Ahmed Tidiane Diallo, du Secrétaire Exécutif Adjoint de la Cellule de Suivi des Programmes et des Reformes des Finances Publique au Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, Mamady Koulibaly, et de Assistant Technique du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Sory Keita.

Ledjely.com

Articles Similaires

FEGUIFOOT : le bail du CONOR prolongé de 10 mois

LEDJELY.COM

Le CNT n‘est pas l’égal des 8e et 9e législatures de l’Assemblée nationale

LEDJELY.COM

MADINA-OULA : 26 personnes arrêtées dans un conflit domanial

LEDJELY.COM

Sory Doumbouya dévoile ses ambitions à la tête de la Confédération nationale des professionnels de la pêche de Guinée

LEDJELY.COM

ACCOMPAGNEMENT DU SPORT : Guinée Games continue sa mission citoyenne !

LEDJELY.COM

Face à la pénurie de carburant, la SONAP en guerre contre la vente de l’essence dans les bidons

LEDJELY.COM
Chargement....