Ledjely.com
Accueil » COOPERATION : partenaires et responsables d’Enabel visitent les projets en cours d’exécution
ActualitésPublireportage

COOPERATION : partenaires et responsables d’Enabel visitent les projets en cours d’exécution

Une mission conjointe comprenant l’ambassadeur de Belgique en Guinée, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, des responsables de l’Agence belge de développement (ENABEL) et des autorités administratives, a visité plusieurs projets en cours d’exécution dans la préfecture de Kindia. A l’occasion, la délégation a pu s’imprégner du niveau d’exécution des projets conduits par Enabel dans les différentes localités. 

C’est par la sous-préfecture de Friguiagbé que cette visite, a démarré. Après le district de Foulayah, la mission s’est rendue sur le site d’ananas de Sèguéyah. Et c’était pour toucher du doigt les réalisations du projet AGIRE (Agro – Ecologie et Gestion Intégrée des Ressources en Eau productive de la filière pomme de terre et Ananas en moyenne Guinée et en Basse Guinée) déployé par le Royaume de Belgique en soutien à l’Entrepreneuriat agricole. Le site est exploité par un groupement de jeunes migrants de retour, ayant bénéficié de la part d’Enabel, un champ de 5000 pieds d’ananas, de matériels de travail et de formations en compostage. De cette première étape, son Excellence Guy HAMBROUCK, l’ambassadeur de la Belgique en Guinée, en est sorti très satisfait. « Nous venons de visiter ce site où on réalise une meilleure production et avec une approche plus écologique.  Ici, je suis impressionné par ce qu’ont fait ces jeunes migrants de retour qui ont pu réussir dans le pays. Ce type de projet contribue au développement local », confie le diplomate.

La mission, accompagnée du préfet de Kindia et des autorités locales, s’est par la suite rendue à Daboya. Là, ce sont 60 hectares qui sont aménagés pour la production de l’ananas. Des systèmes d’irrigation plus efficients, une station de pompage sur la rivière Kouloumkhouré, ainsi que des conduites de refoulement indépendantes sont réalisés par le projet Entrepreneuriat agricole pour aider les planteurs à assurer une production d’ananas compétitive, de qualité et économe en eau. La piste rurale menant au site a, elle, été réalisée par 320 jeunes apprenants issus de la localité, dans le cadre du Programme INTEGRA, financé par l’Union européenne. Se confiant à la presse, l’ambassadeur Laho Bangoura, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, de l’Intégration africaine et des Guinéens de l’étranger, note la dimension singulière que les relations guinéo-belges ont désormais prises.  « Notre pays a été choisi parmi les 14 pays prioritaires pour l’aide publique au développement de la Belgique.  Sur le plan diplomatique, nous avons reçu donc un nouvel ambassadeur résident en Guinée qui a récemment présenté ses lettres de créances à son excellence, Mr le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya.  Pour soutenir donc cette nouvelle impulsion, il a été mis en place un comité mixte paritaire de concertation pour faire alternativement une fois par an à Conakry et à Bruxelles, la revue d’ensemble du portefeuille de coopération en vue de proposer des moyens de son renforcement », précise le secrétaire général. Revenant ensuite aux visites de terrain, il admet que ces dernières ont permis « d’apprécier, d’évaluer de visu l’état de mise en œuvre des projets décrochés, notamment dans le domaine de l’entreprenariat, de relever aussi l’impact de ces projets sur la vie des bénéficiaires et de cerner les défis et les contraintes aussi qui sont liés à la mise en œuvre de ces projets. Et à l’arrivée, le secrétaire général décerne une note positive : « Nous avons noté avec une grande satisfaction la bonne collaboration entre l’agence d’exécution ENABEL et les autorités à tous les niveaux.  Nous avons été satisfait du niveau d’exécution des projets et des transformations qualitatives et quantitatives que ces projets apportent aujourd’hui dans la vie des bénéficiaires.  Nous partons donc confiants, satisfaits et nous espérons que la dynamique amorcée sera renforcée pour le bénéfice des peuples belges et guinéens ».

Par ailleurs, après les visites de terrain et un échange fructueux avec le Groupement féminin d’épargne et de crédit (GFEC) du centre rural de Friguiagbé, initié dans le cadre du Projet Entrepreneuriat féminin d’Enabel, Krista VERSTRAELEN, Représentante Résidente d’Enabel en Guinée, relève l’importance stratégique de ces visites. En effet, si via les rapports, on sait globalement les résultats et la progression de la mise en œuvre des projets, c’est « toujours mieux d’aller sur place, parler avec les gens pour mieux comprendre les avancées mais aussi parfois des défis et des difficultés », relève-t-elle en effet.

Quant à Anne FLAHAUT, portfolio manager des projets qui soutiennent les entrepreneurs le long du corridor Kindia-Conakry-Mamou, au compte d’Enabel, elle trouve également que l’initiative des visites aura été très pertinente. « Le fait d’avoir été sur le terrain a vraiment nourri les esprits, on a vu par exemple les défis de l’accès au financement, les défis techniques, le problème de l’aménagement donc tout ce qui concerne cet environnement dans lequel, les entrepreneurs se battent tous les jours pour réussir. (…) A titre personnel, j’ai éprouvé une très grande fierté de faire partie de cette équipe, des gens qui sont sur le terrain en lien avec les communautés, en lien avec les ONG locales et chacun de mes collègues est au quotidien finalement avec les gens pour lesquels nous mobilisons ces efforts et moyens de la coopération belge », indique-t-elle.

Cette visite a également été marquée par la rencontre entre la mission et les entrepreneurs/acteurs économiques au sein du hub entrepreneurial aménagé dans le cadre du projet Entrepreneuriat urbain, financé par le Royaume de Belgique. Une occasion d’échanger autour des défis liés à l’entrepreneuriat et valoriser les produits des entrepreneurs, notamment ceux liés au Made in Guinea.

En plus des projets mis en œuvre par Enabel en soutien à l’entrepreneuriat (agricole, urbain, féminin), cette mission qui s’est également rendue à Mamou, a échangé avec les bénéficiaires du projet She Decides, déployé en soutien à la santé sexuelle et reproductive sur l’axe Conakry_Kindia-Mamou.

Cette visite a été organisée en prélude au comité mixte paritaire de concertation réunissant les parties guinéenne et belge afin d’évaluer le portefeuille bilatéral de coopération Guinée-Belgique 2019-2023.

Articles Similaires

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM

RD CONGO : la visite papale, un révélateur du besoin de paix

LEDJELY.COM

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM

Affaire Nanfo Diaby : El Hadj Mansour Fadiga rectifie le ministre Charles Wright

LEDJELY.COM
Chargement....