Ledjely.com
Accueil » BEPC 2022 : pris avec des téléphones, des candidats éliminés et plusieurs surveillants renvoyés
A la uneActualitésEducationGuinée

BEPC 2022 : pris avec des téléphones, des candidats éliminés et plusieurs surveillants renvoyés

Les premières épreuves du Brevet d’Etudes du Premier Cycle BEPCont été lancées ce vendredi 10 juin 2022 sur toute l’étendue du territoire national. Cette année, ils sont au total 171 935 candidats dont 74 627 filles à affronter cet examen qui ouvre les portes pour le lycée.

Pour la journée de ce vendredi, le ministère de l’etnseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, via sa page Facebook, dit avoir noté avec satisfaction la présence effective et massive de l’ensemble des acteurs (délégués, autorités, surveillants, candidats, agents de sécurité et de santé…) dans les différents centres d’examen, l’ouverture des enveloppes dans le respect strict des dispositions des règlements généraux des examens nationaux ou encore le calme et la sérénité qui ont caractérisé les différents centres du pays.

Toutefois, pendant le déroulement des épreuves, quelques cas de déviances ont ont été enregistrés.

Tout d’abord dans la commune de Matam, au centre d’examen KK1, le candidat Mohamed Siddi Sidibé, PV: 8651 ; établissement d’origine : collège 1 Bonfi a été surpris par le surveillant en possession d’un téléphone pendant l’épreuve de Rédaction. Il a été éliminé et sera ajourné pour la prochaine session.

Le téléphone saisi est consigné et sera transmis au procureur de la République pour des fins d’enquête conformément à l’article 84 du chapitre 10 des règlements généraux des examens nationaux.

A la DPE de Kindia, plus précisément à l’école primaire Condétta 1, le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Guillaume Hawing a renvoyé et remplacé deux surveillants dans les salles N°03 et N°14, pour avoir porté au tableau, l’épreuve de rédaction avec des fautes préjudiciables aux candidats. Il s’agit de M. Moussa Camara, Matricule : 241306T, en service à l’école primaire de Sèguèyah/DSEE Kindia 1 et de M. Mamadouba Bangoura, enseignant communautaire en service à l’école primaire Dar-es-Salam Séfari. Ces deux enseignants seront éloignés de la gestion des examens nationaux durant les deux prochaines années.

A la DPE de Macenta , au centre d’examen Lycée/Collège Sérédou, le candidat Mamadi Mariame Traoré, PV : 6717 ; établissement d’origine : Lycée/Collège Sérédou, a été pris en flagrant délit de port et d’usage de téléphone par le délégué et le DPE pendant l’épreuve d’Histoire dans la salle N°01. Cette opération doit sa réussite à une alerte donnée par une source technique d’information du ministre Guillaume Hawing.

Le candidat pris en flagrant délit a été éliminé et, comme le premier, il sera ajourné pour la prochaine session.

Quant aux deux surveillants, ils ont été renvoyés pour légèrete et automatiquement remplacés. Ils seront aussi écartés de la gestion des examens pour les deux prochaines années.

Il s’agit de : M. Ouokoro Sakovogui, Matricule : 204263 E, en service à l’école primaire BALOMA et de M. Laurent LOUA, enseignant contractuel communautaire en service au collège de Sérédou.

Balla Yombouno

Articles Similaires

L’Office national du tourisme (ONT) au cœur de la 5ème édition du Kania Soli à Kindia

LEDJELY.COM

Corruption supposée de la presse : Djénè Diaby et Tawel Camara se confondent en excuses

LEDJELY.COM

Santé : l’USAID dote la commune urbaine de Forécariah d’une ambulance et des équipements informatiques pour les super-utilisateurs de la région de Kindia

LEDJELY.COM

Tabaski : le général Doumbouya fête dans sa ville natale de Kankan

LEDJELY.COM

Sadiba Koulibaly : la dégringolade

LEDJELY.COM

Haute Guinée : Déconstruire le mythe autour de la non-collaboration des populations avec les programmes de développement

LEDJELY.COM
Chargement....