Ledjely.com
Accueil » CONAKRY-KINDIA : les frais de transport passent à 60 000 GNF
A la uneActualitésGuinéeTransport

CONAKRY-KINDIA : les frais de transport passent à 60 000 GNF

Il y a quelques semaines, avant même que le prix du carburant à la pompe ne soit revu à la hausse, le débat sur les frais de Transports entre Conakry et Kindia s’était posé. Vu que par le passé, les conducteurs avaient justifié la hausse de ces frais par la dégradation de la route, certains estimaient en effet que cet argument n’étant plus d’actualité, on devrait baisser les tarifs. Eh bien, ils n’ont pas été baissés. Au contraire, ils ont été rehaussés, dans le sillage de l’augmentation du prix du carburant. Une citoyenne qui en a fait les frais ce lundi 13 juin a témoigné au micro d’un reporter de Ledjely.com.

Il est 10h 30 quand j’arrive à la gare routière de Bambeto. Ma petite valise en main, je me dirige vers les véhicules en partance pour Kindia. Mais avant, je devais me procurer le ticket. Aussi, je m’avance vers un groupe formé autour d’une table, sous un vaste hangar. En effet, j’avais aperçu un homme, la cinquantaine, une pile de tickets en main.

« Bonjour chef, je veux un ticket pour Kindia », dis-je, en lui tendant une liasse de 10 billets de 5.000 GNF. Il les prend, compte machinalement et me revient : « Il reste 10.000 GNF, madame.  Le ticket est à 60.000». A contrecœur, je sors un billet de 10 000 et lui remets.

Le ticket en main, je m’installe à côté, en attendant l’heure de départ du véhicule. Ma voisine de circonstance ayant manifestement suivi mon échange avec le monsieur, il s’engage aussitôt une conversation entre elle et moi. De fait, Mariama Camara – c’est son nom – qui elle aussi partait à Kindia, avait vécu les choses avec la même surprise que moi. « Le Guinéen est bizarre. La route est bonne actuellement entre Conakry et Kindia. Ils auraient pu s’en tenir aux 50 000 GNF. Mais non, ils prétextent de la hausse du carburant pour augmenter à nouveau. Et on ne peut que s’y plier », s’offusque Mariama. Etant manifestement sorti de son domicile avec un budget serré, elle confie qu’il ne lui restait même plus de quoi se payer des unités pour son téléphone.

Et quand, en cours de route, nous en parlons au chauffeur, Abdoulaye Bah, il répond que c’est tout à fait normal que les prix de transport augmentent quand ceux du carburant sont rehaussés. « Le carburant a augmenté, pourquoi nous n’allons pas augmenter le transport ? Vous oubliez qu’on doit faire la vidange, changer des pièces et plusieurs autres choses. Et quand le carburant augmente, tout cela augmente », se justifie-t-il

Asmaou Diallo

Articles Similaires

Blaise Goumou : « Si on était à la CPI, ça allait être une honte pour la Guinée »

LEDJELY.COM

Mort de Thierno Mamadou : « C’est notre hiérarchie qui nous a dit de tirer »

LEDJELY.COM

Enseignement Supérieur : le colonel Doumbouya nomme plusieurs responsables

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : Blaise Goumou confondu sur une de ses affirmations

LEDJELY.COM

Simandou et Accord-Cadre Sino-Guinéen : redémarrage des travaux de construction en mars 2023 !

LEDJELY.COM

Cellou Dalein Diallo : « Nous sommes aussi des Guinéens… »

LEDJELY.COM
Chargement....