Ledjely.com
Accueil » MANIFESTATION DU FNDC : le parquet de Dixinn annonce l’arrestation de 68 personnes et un cas de mort
ActualitésJustice

MANIFESTATION DU FNDC : le parquet de Dixinn annonce l’arrestation de 68 personnes et un cas de mort

Après la sortie du Parquet général, hier soir, le  procureur de la République près le Tribunal de première instance (TPI) de Dixinn, a dressé dans un communiqué lu ce vendredi soir à la télévision nationale, le bilan de la manifestation du Front national pour la défense de la Constitution — interdite et violemment dispersée par les forces de l’ordre — survenue dans son ressort juridiciaire.

Selon le parquet, les services de police juridiciaire relevant de sa compétence lui ont remonté les informations suivantes :

  • Escadron mobile n°2 de Hamdallaye : onze suspects interpellés la veille de la marche et mise à la disposition de la Brigade de Recherches de Matam pour enquête. Treize suspects interpellés le jour de la marche dont six mis à la disposition de la Brigade de Recherches de Kipé pour enquête.
  • Commissariat central de police de Nongo : trois suspects interpellés la nuit du 27 juillet 2022 par les agents de la Brigade anti-criminalité et mis à la disposition de ce service pour des faits d’enquête. Auxquels s’ajoutent quatre autres mises à la disposition du même service ce 29 juillet pour enquête également.
  • Escadron mobile n°18 de Cosa : 9 personnes interpellées et la procédure suit son cours normal.
  • Commissariat central de Sonfonia : neuf personnes interpellées le jour de la marche et présentées au parquet ce matin. La procédure a été orientée en flagrant délit et fera l’objet d’un jugement le lundi 1er août 2022.
  • Brigade de recherches de Kipé : quatorze suspects mis à la disposition de ce service par divers services pour enquête et procédure.
  • Commissariat central de Kaporo-Rails : cinq suspects interpellés et l’enquête suit son cours normal.

« A ce bilan, s’ajoutent des cas de coups et blessures volontaires enregistrés dans les rangs des agents des forces de l’ordre du commissariat central de Nongo, de l’escadron de gendarmerie de Wanindara et de Cosa », a ajouté le parquet.

Il a précisé aussi que par voix de presse, son parquet a été informé de l’incendie d’un pick-up de la police à Koloma dans la commune de Ratoma.

Un mort enregistré 

« Le service de la médecine légale de l’hôpital national Ignace Deen a aussi informé mon parquet ce vendredi 29 juillet 2022 avoir reçu le corps de monsieur Abdoulaye Barry, cuisinier, âgé de 58 ans, domicilié au quartier Entag dans la commune de Matoto, qui aurait reçu une balle à son lieu de travail à Taouyah. Ce service s’active à faite l’autopsie du corps afin de permettre à mon parquet d’engager des poursuites pour identifier le ou les auteurs de cet acte déplorable », a conclu le parquet.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

BURKINA FASO : les autorités fixent les avantages accordés au VDP

LEDJELY.COM

Guillaume Hawing « Ministre des examens » : La priorité, hélas, l’évaluation des acquis (édito-Mognouma)

LEDJELY.COM

KINDIA : Enabel fait le point de son projet dédié au territoire du mont Gangan

LEDJELY.COM

Education : le colonel Doumbouya créé un service dédié à l’enseignement pré-universitaire privé

LEDJELY.COM

Le père de Toumba pas opposé à ce que son enfant se marie avec l’artiste nigérienne Tichou

LEDJELY.COM

GUINEE : le budget du RGPH-4 s’élève à plus de 38 millions de dollars

LEDJELY.COM
Chargement....