Ledjely.com
Accueil » MARCEL GUILAVOGUI : « Je ne suis pas allé au stade »
ActualitésGuinéeJusticePolitique

MARCEL GUILAVOGUI : « Je ne suis pas allé au stade »

Plusieurs leaders politiques et mêmes certains de ses coaccusés disent l’avoir clairement identifié dans l’enceinte du stade du 28 septembre à l’occasion des meurtres et des violences sexuelles qui y furent perpétrés en 2009. Le dernier qui l’a d’ailleurs cité, c’est le colonel Moussa Tiégboro Camara au cours de sa comparution du lundi dernier. Pourtant, Marcel Guilavogui, par ailleurs neveu du capitaine Moussa Dadis Camara dont il assurait la garde, persiste et signe qu’il n’était pas au stade ce jour-là. Il l’a encore martelé ce mercredi à la faveur de la première journée de sa comparution.

Ceux qui l’ont cité ne « ne savent rien », dit-il sans sourciller. « Je ne suis pas allé au stade à plus forte raison, tirer sur quelqu’un, piller ou voler », insiste-t-il. Ces faits ne « ressemblent même pas à Marcel Guilavogui ». « Ce n’est pas moi ça », repète-t-il comme s’il cherchait à se convaincre lui-même.

Il a cependant conscience que l’option prise sera difficilement tenable. D’autant que Moussa Tiégboro Camara l’a déjà cité devant le tribunal. Alors, il en parle de manière anticipée. « C’est vrai qu’il n’y a pas d’antécédent entre le colonel Moussa Tiegboro Camara et moi. Il a dit tout sur moi, j’étais là. Il a dit avoir vu quelqu’un qui ressemble à Marcel Guilavogui à l’entrée du stade. Après, il a dit m’avoir vu et qu’il s’agissait bien de moi », rappelle-t-il. Marcel invite alors le président du tribunal à saisir les nuances dans les déclarations de l’ex-patron du service antidrogue. Dans un premier, c’est quelqu’un qui ressemble à Marcel qu’il dit avoir vu. Ensuite, le doute n’est plus permis. Il s’agit bien de lui. « Moi je n’ai pas été au stade », rétorque l’intéressé.

D’ailleurs, il estime que son association aux massacres du stade du 28 septembre renvoie à un règlement de comptes. « C’est un règlement comptes orchestré par la transition d’alors conduite par les Sekouba Konaté et les colonels Nouhou Thiam, parce que je suis le neveu de capitaine Moussa Dadis … Le jour où on m’a arrêté c’est le jour où le président Sekouba est parti en France et quand il est arrivé c’était une véritable chasse à l’homme contre les proches de Dadis »

Il faut relever qu’à la différence de certains accusés dont Moussa Tigboro justement, Marcel Guilavogui, lui, est en détention depuis 13 ans dans le cadre de ces événements.

La poursuite de son audience a été renvoyée au 17 octobre prochain.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

Cameroun : Martinez Zogo, révélateur d’un régime à bout de souffle

LEDJELY.COM

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM

EMA 2023 : liste des présélectionnés dans les catégories « Entreprise publique de l’année » et « Chef d’entreprise de l’année »

LEDJELY.COM
Chargement....