Ledjely.com
Accueil » PROCES DU 28 SEPT : Cécé Raphaël Haba à la barre
A la uneActualitésGuinéeJustice

PROCES DU 28 SEPT : Cécé Raphaël Haba à la barre

La comparution de Toumba Diakité ayant pris fin le mercredi, c’est avec un nouvel accusé que le procès du 28 septembre a repris ce lundi 7 novembre, au compte de la journée d’audience, devant le tribunal criminel délocalisé dans l’enceinte de la Cour d’appel de Conakry. En l’occurrence, c’est Cécé Raphaël Haba, ancien garde d’Aboubacar Sidiki Diakité qui s’est présenté à la barre. Cécé Raphaël qui a commencé par dire qu’il ne sait ce pour quoi il comparaît, dans la mesure où il n’aurait joué aucun rôle dans le massacre du 28 septembre.

« J’ai fait 14 ans en détention préventive sans être jugé et les faits qu’on me reproche aujourd’hui ne sont pas ceux pour lesquels j’ai été envoyé à la Maison centrale. J’ai été déposé en prison pour le cas du 03 décembre (3 décembre 2009, tentative d’assassinat de Dadis par Toumba Diakité, ndlr). J’ai bénéficié d’une mise en liberté depuis 2011, cela n’a jamais été exécuté », entame Cécé Raphaël Haba.

Accusé entre autres de meurtre, viol, assassinat, incendie volontaire, l’accusé se dit surpris de toute ces accusations. « Je suis accusé du cas du 28 septembre. Je ne sais pas pourquoi je suis aujourd’hui ici à la barre ».

Dans la suite de la déposition, Cécé relate des faits qui corroborent des propos précédemment tenus par Aboubacar Sidiki Diakité. D’abord, par rapport aux événements du stade du 28 septembre, il reconnait que le jour J, il était au côté de son épouse, comme l’avait dit Toumba Diakité. Ensuite, il confirme également les échanges que lui, Toumba et Marcel ont récemment eus à la Maison centrale de Coronthie. Durant les 7 premières années qu’il a passées en détention avec Marcel, ce dernier lui avait toujours assuré qu’il n’a jamais été au stade. Mais une fois que Toumba, mis aux arrêts à Dakar et extradé en Guinée, les a rejoints, Marcel a été obligé de reconnaître avoir pris part aux événements. Mais que le neveu de Moussa Dadis Camara a juré de ne pas jamais le reconnaître devant la justice.

Nous y reviendrons

Aminata Camara

Articles Similaires

Blaise Goumou : « Si on était à la CPI, ça allait être une honte pour la Guinée »

LEDJELY.COM

Mort de Thierno Mamadou : « C’est notre hiérarchie qui nous a dit de tirer »

LEDJELY.COM

Enseignement Supérieur : le colonel Doumbouya nomme plusieurs responsables

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : Blaise Goumou confondu sur une de ses affirmations

LEDJELY.COM

Simandou et Accord-Cadre Sino-Guinéen : redémarrage des travaux de construction en mars 2023 !

LEDJELY.COM

Cellou Dalein Diallo : « Nous sommes aussi des Guinéens… »

LEDJELY.COM
Chargement....