Ledjely.com
Accueil » SANTE : fin des travaux du Forum sur la gestion des épidémies multiples et simultanées
ActualitésPublireportage

SANTE : fin des travaux du Forum sur la gestion des épidémies multiples et simultanées

Les travaux du Forum national sur la gestion des épidémies multiples et simultanées ont pris fin le vendredi 18 novembre 2022 à Conakry.  La cérémonie a été présidée par la ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, Aicha Nanette Conté

Au cours des trois jours qu’a duré le Forum, les participants ont débattu du renforcement du dispositif actuel de préparation, de réponse et de suivi-évaluation des interventions de même que de la synergie d’actions dans un cadre de collaboration et d’intégration d’efforts multisectoriels et multidisciplinaires de réponse aux urgences de santé publique.

Dans son discours de circonstance, Bachir Kanté, le président du comité d’organisation, a invité le gouvernement à renforcer le statut et le mandat de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), dans sa mission de mise en œuvre des orientations stratégiques du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique en matière de sécurité sanitaire conformément au règlement sanitaire international (RSI).

Dr. Pierre N’Gom, le représentant résident de l’UNICEF en Guinée, note, de son côté, le très grand succès qui aura, selon lui, caractérisé le forum. Succès qui n’est pas que consécutif à la pertinence de la thématique sur les épidémies multiples et simultanées, mais aussi en lien avec la participation d’experts guinéens et étrangers à la rencontre.  « Le forum a connu un succès aussi à cause de la déclaration de Conakry qui est sortie de ce forum et d’une feuille de route claire qui sera mise en œuvre », relève-t-il égalementA ses yeux, la rencontre de Conakry était d’autant utile que, « chaque année, en Guinée et dans les autres pays d’Afrique, nous sommes confrontés non pas une ou trois, mais à plusieurs épidémies qui souvent arrivent de façon simultanées.  Alors il faut qu’il y ait un changement de paradigme si nous voulons sortir nos populations de ces effets néfastes de ces épidémies multiples ».

Pour sa part, le contrôleur général de police Lamine Keita, gouverneur de N’zérékoré au nom des participants, a témoigné de sa gratitude à l’endroit des initiateurs du forum. « Ce rendez-vous du donner et du recevoir a été riche en échanges et de découvertes et nous a permis de renforcer nos capacités et nos compétences sur le terrain.  C’est ce qui va nous permettre de participer activement sur le terrain avec tous les techniciens qui viendront dans nos régions administratives dans le cadre de la gestion des épidémies », témoigne-t-il en effet.

« Les participants ont passé en revue la problématique des épidémies et partagé les expériences, en vue de réduire le drame qu’engendrent ces événements non souhaité », retient pour sa part, la ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables. « La santé de la population constitue une priorité pour le président de la transition.  Il est donc de la responsabilité de chacun d’entre nous de préserver le droit à la santé et à la vie dans nos pays respectifs », note également Aïcha Nanette Conté.

Au titre des recommandations, le forum invite le gouvernement guinéen et ses partenaires, à :

  • Mettre en place un fonds d’urgence permanent dédié à la gestion des épidémies ;
  • Renforcer les ressources humaines en nombre et en qualité nécessaires à la prévention, à la préparation, à la surveillance et à la riposte aux crises sanitaires ;
  • Restructurer le mécanisme du One Health en Guinée en le plaçant à un niveau stratégique plus élevé tel que la Primature ;
  • Développer un plan de contingence globale qui prend en compte la gestion des épidémies multiples et simultanées ;
  • Veiller à ce que la réponse aux épidémies soit une opportunité de renforcement du système de santé ;
  • Mobiliser le secteur privé incluant la chambre des mines à soutenir les efforts constants du gouvernement dans la lutte contre les épidémies en Guinée ;
  • Renforcer la coopération sous régionale conformément au Règlement Sanitaire International ;
  • Renforcer la PCI dans les structures de santé et dans les communautés avec une amélioration des infrastructures d’eau d’assainissement et d’hygiène ;
  • Renforcer les approches socio anthropologiques dans la prévention et la réponse aux épidémies et urgences ;
  • Assurer le suivi des engagements et la mise en œuvre de la feuille de route du forum.

Fodé Soumah

Articles Similaires

DÉVELOPPEMENt : un Branding national pour mieux vendre la destination Guinée !

LEDJELY.COM

VIH/SIDA : où en est-on en Guinée ?

LEDJELY.COM

KIPE : les étudiants de l’ENPT étaient dans la rue…

LEDJELY.COM

CLAUDE PIVI : « Si je voulais le pouvoir, je l’aurais pris avant le capitaine Dadis »

LEDJELY.COM

KANKAN : le préfet condamné à 6 mois de prison avec sursis

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPT : des contradictions autour du budget de la couverture médiatique

LEDJELY.COM
Chargement....