Ledjely.com
Accueil » PRESIDENTIELLE 2024 : Sidya Touré éliminé par le dialogue politique ?
A la uneActualitésGuinéePolitique

PRESIDENTIELLE 2024 : Sidya Touré éliminé par le dialogue politique ?

Depuis la chute du président Alpha Condé et sa succession par le colonel Mamadi Doumbouya, l’âge des futurs dirigeants du pays se retrouve d’une façon ou d’une autre au cœur de tous les débats. Le nouveau maître du pays affichant notamment sa préférence assumée pour des collaborateurs particulièrement moins âgés. Dans la foulée, le débat sur le renouvellement de la classe politique s’est invité au-devant de la scène publique. Dans un tel contexte, pas très étonnant que l’une des recommandations du dialogue politique inter-guinéen qui vient de s’achever, ait pu porter sur la limitation de l’âge des candidats à la future élection présidentielle.  Dans un premier temps, beaucoup ont associé cette recommandation à une manœuvre tendant à recaler Cellou Dalein Diallo. Mais Sidya Touré pourrait bien être la première victime. Parce qu’étant ainé de Cellou de quelques années.

Ces derniers mois, à chaque fois que le débat a tourné autour de l’âge des prochains responsables du pays, les regards se sont en premier tournés vers Cellou Dalein Diallo. Deux raisons à cela. D’abord, parce que de tous les leaders sur la scène politique post-Alpha Condé, le leader de l’UFDG est certainement celui qui a le plus d’atouts notamment en raison de son bassin électoral. De toutes les élections organisées dans le pays depuis 2010, il s’est toujours classé deuxième avec en moyenne entre 30 et 40 % des suffrages. Ensuite, ses rapports avec les autorités de la Transition n’étant pas au beau fixe, on soupçonne le colonel Mamadi Doumbouya et ses collaborateurs de trouver des prétextes pour se débarrasser de lui.

Cependant, celui dont le destin politique serait tout de suite contrarié par la limitation d’âge préconisée, c’est bien Sidya Touré. En effet, la biographie du leader de l’Union des forces républicaines (UFR) révèle que celui-ci est né en 1945, soit 77 ans en cette année 2022. Quant à Cellou Dalein Diallo, en février prochain, il devrait avoir 71 ans. Si le chronogramme de transition ne connait pas un glissement, il ne sera pas éliminé par la recommandation du cadre de dialogue. D’autant que cette dernière est assortie du petit bémol que voici : « Les personnes ayant 75 ans révolus au 31 décembre 2024 sont autorisées ».

Mais la question devrait même être celle de savoir si le leader de l’UFR, au rythme de progression actuel de la transition, sera tenté par une candidature à la prochaine présidentielle ?

N’Famoussa Siby

 

Articles Similaires

Insécurité : des présumés voleurs d’engins roulants mis aux arrêts par la CMIS de Yattaya

LEDJELY.COM

Prisons, Dignité et Respect des droits des personnes détenues en droit international et en Guinée

LEDJELY.COM

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM
Chargement....