Ledjely.com
Accueil » Procès 28 sept : fin de la longue comparution de Moussa Dadis
A la uneActualitésGuinéeJustice

Procès 28 sept : fin de la longue comparution de Moussa Dadis

Après quinze jours comparution, le capitaine Moussa Dadis Camara a finalement cédé la place, devant la barre du tribunal criminel de Dixinn, délocalisé dans l’enceinte de la Cour d’appel de Conakry, ce 25 janvier 2023.  

Principal accusé dans le procès, Moussa Dadis Camara s’est soumis à deux tours de questions de la part du parquet, de la partie civile et de la défense. Tout au long du marathon qu’il vient de boucler, il s’est évertué à démontrer son innocence par rapport aux massacres du stade du 28 septembre. Il en veut pour preuve qu’il ne serait pas rendu au stade, n’aurait pas donné des ordres allant dans le sens des violations des droits humains qui y ont été perpétrées.

Et pour l’heure, il estime qu’aucune preuve contraire n’a été produite en vue de démontrer sa complicité avec ce qui s’est passé au stade du 28 septembre. Par ailleurs, durant sa longue comparution, il s’est borné à soutenir que les massacres d’il y a 13 ans relèvent d’un complot dont les planificateurs seraient Alpha Condé et Sékouba Konaté et dont l’exécutant aurait été Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba.

Mais durant cette même comparution, l’hypothèse surprise selon laquelle l’ancien président de la Transition se serait rendu à l’hôtel Marocana, dans les environs du stade, a été sortie par l’avocat de Toumba, Me Paul Yomba Kourouma. Par ailleurs, des sources concordantes attestant que Marcel Guilavogui, neveu et garde de corps de Dadis Camara, était au nombre des militaires s’étant rendus au stade, des observateurs se demandent ce dernier aurait-il pu s’y retrouver sans l’aval du chef de la junte. Bref, avec la sortie de Moussa Dadis, il n’est pas sûr qu’on ait avancé sur la voie de la quête de la vérité sur ce qui s’est réellement passé en ce lundi 28 septembre 2009.

Aminata Camara

Articles Similaires

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM

Affaire Nanfo Diaby : El Hadj Mansour Fadiga rectifie le ministre Charles Wright

LEDJELY.COM

Aliou Bah du MoDeL : « Rien ne se fera sans nous »

LEDJELY.COM

Charles Wright : « Nanfo Ismaël est libre de prier en Chinois… »

LEDJELY.COM

Kankan : la question migratoire au cœur d’un atelier organisé par l’OIM

LEDJELY.COM
Chargement....