Ledjely.com
Accueil » MINES : le Réseau Environnement Bauxite tient son Assemblée générale à Conakry
ActualitésGuinéeMinesPublireportage

MINES : le Réseau Environnement Bauxite tient son Assemblée générale à Conakry

Sous la houlette de la Chambre des mines de Guinée, le Réseau Environnement Bauxite a tenu son assemblée générale ce jeudi 2 mars 2023 dans un réceptif hôtelier de la place. La rencontre dont la vocation était de présenter et valider le bilan des exercices 2021 et 2022, mais aussi d’examiner et approuver le plan biannuel 2023 et 2024, a connu la présence des cadres des départements concernés, des partenaires techniques et financiers, du président de la Chambre des Mines du Liberia mais aussi des représentants des sociétés minières membres du réseau.

La présidente du Réseau Environnement Bauxite assimile l’Assemblée générale à un exercice au service qui renvoie à une gouvernance participative. « Ceci nous permettra, surtout de tirer les leçons de notre parcours jusqu’ici, et d’échanger avec vous afin de mieux nous préparer pour le futur », a notamment déclaré Aissatou Bobo Diallo.

Les plans de travail annuel des années (PTA) de 2021 et 2022 étaient composés de 4 axes d’intervention, à savoir la cogestion du paysage terrestre et maritime, la gestion intégrée des déchets, le flux migratoire et le partage d’expériences et des données ainsi que la production des guides et manuels. En termes de résultats, entre autres, les acquis suivants sont mis à leur crédit :

  • Le reboisement de 8 têtes des sources dans les préfectures de Boké et de Télimélé avec près de 20 000 plants d’espèces locales ;
  • L’élaboration d’un manuel de la réhabilitation des zones minières ;
  • La sensibilisation de plus de 2000 personnes sur la conservation de la biodiversité, le rôle des acteurs sur la gestion de la biodiversité…

Le Réseau à l’intérieur duquel la Chambre des mines de Guinée joue un rôle de premier plan, remonte à 2018 et est composé de six entreprises minières (AMC, AMR, BAM CBG, GAC, et SMBW). Se prononçant sur les actions qu’il a menées jusqu’ici, le président de la Chambre des mines de Guinée a salué la « gestion efficace des impacts cumulatifs des opérations minières qui se tiennent dans la région de Boké ». Et à ses yeux, le Réseau est d’une telle pertinence que Ismaël Diakité plaide en faveur de l’extension du concept et de l’approche du REB à Kindia, Siguiri, Dinguiraye, Mandiana, Beyla, Kérouané et Lola pour que les opérations de recherche et d’exploitation s’y fassent dans le « respect des normes et standards socio-environnementaux et humains ».

Les partenaires techniques du REB notamment le PNUD, les ministères de Mines et celui de l’environnement ont également pris part à cette assemblée générale.  Et si les cadres qui se sont exprimés en leurs noms cadres ont salué les efforts du Réseau Environnement Bauxite, ils ont néanmoins appelé à plus d’action sur le terrain en faveur des populations des zones impactées.  C’est ainsi que l’inspecteur régional de l’environnement et du développement durable de Boké, N’Faly Camara, que l’on s’intéresse tout particulièrement « aux questions de pollution dans les milieux récepteurs ».  « Que la Chambre des mines, en collaboration avec le REB ait l’initiative de prendre en compte de manière anticipée, cette activité de protection de l’environnement avant même l’Etat, cela salutaire », a indiqué pour sa part, Oulaba Diakité, du Bu de stratégie et de développement (BSD) du ministère des Mines.

De son côté, le président de la Chambre des Mines du Liberia qui a pris part à la rencontre de Conakry et qui en a profité pour signer un protocole d’accord avec la chambre des mines de Guinée les deux chambres, a salué la démarche du REB. Selon lui, c’est une initiative « gagnant-gagnant pour la protection de l’environnement des deux pays mais aussi pour pouvoir protéger les investisseurs et les communautés », estime Amara Camara.

A noter qu’aux termes des travaux de l’Assemblée générale du Réseau Environnement Bauxite, les membres du Bureau exécutif ont adopté à l’unanimité le plan biennal 2023 et 2024 et il a été décidé du maintien de l’actuel bureau jusqu’à la mise en place d’un nouveau.

Le Réseau Environnement Bauxite a pour vision de contribuer à promouvoir la gestion des impacts cumulés de l’exploitation minière, à travers la conservation des services écosystémiques et le développement socio-économique  des zones minières pendant et après la valorisation de la bauxite.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Kankan : les bandits s’en prennent à un nouveau kiosque de transfert d’argent

LEDJELY.COM

Administration du territoire : Kissidougou accueille son 5ème préfet sous le CNRD

LEDJELY.COM

La Zakat : quel en est le bondement, à combien de kilos équivaut-elle et à qui la donner ?

LEDJELY.COM

Primature : les enseignants contractuels reçus par Bah Oury

LEDJELY.COM

Kourémalé : infertile, elle tente de voler un bébé et se fait arrêter

LEDJELY.COM

Siguiri : un nouvel éboulement fait un mort

LEDJELY.COM
Chargement....