Ledjely.com
Accueil » Raymond, engagé pour le bien-être de sa communauté
ActualitésPublireportage

Raymond, engagé pour le bien-être de sa communauté

L’UNICEF, grâce au soutien du Gouvernement Japonais, implique les communautés dans la lutte contre la COVID-19 à travers la plateforme Une Seule Santé.

Le 12 mars 2020, la Guinée a enregistré son premier cas de la COVID-19. L’UNICEF, en coordination avec le Gouvernement guinéen et grâce au soutien du Gouvernement Japonais, continue de lutter contre cette maladie en impliquant les communautés à travers la plateforme Une Seule Santé1.

A Conakry et Nzérékoré, la plateforme Une Seule Santé  jouent un rôle important dans la Surveillance à Base Communautaire. Elles regroupent sous le leadership du maire et du sous-préfet, des leaders communautaires et religieux, des crieurs publics, des cadres du ministère de l’élevage, de l’environnement, de l’éducation, des chefs de centre de santé et des gendarmes.

Raymond Kolié, âgé de 33 ans et père de 3 enfants, est agent de l’état-civil. Il vit dans la commune de Bheta située à 7 km du Liberia dans la région de Nzérékoré.  Il est un membre actif et enthousiaste de la plateforme Une Seule Santé.

« Je suis membre de cette plateforme depuis novembre 2022 et pendant les réunions, on discute de tous les événements qui se passent dans la localité, naissances, décès, maladies, inondations, morsures d’animaux, etc. On discute aussi de toute menace liée à la santé publique et on réfléchit ensemble aux stratégies pour résoudre les problèmes. »

Tous les membres de la plateforme, quel que soit leur profil, ont été formés sur la détection précoce des maladies à potentiel épidémiques comme la COVID-19, la maladie à virus Ébola et la Fièvre de Lassa, et sur la connexion entre la santé de l’homme, de l’animal et l’environnement.

Raymond explique que : « Lors des formations sur l’approche Une Seule Santé, outre la prévention et la gestion des cas, j’ai appris qu’en ma qualité d’agent de l’état-civil, je participe aussi à la bonne santé de ma localité. Tout en faisant mon travail, je profite de mon passage pour sensibiliser à la vaccination contre COVID-19, mais également pour parler des sujets tels que le respect du calendrier vaccinal des enfants, l’allaitement exclusif de l’enfant jusqu’à 6 mois ». Raymond a participé à accroitre la couverture vaccinale de son secteur. Lors de chaque visite, il s’enquiert du nombre de personnes vaccinées dans la famille, il sensibilise à l’importance de la vaccination et oriente vers le centre de santé. Depuis novembre 2022, il a pu sensibiliser environ 135 familles et plus de 50 % d’entre elles se sont faites vaccinées contre la COVID-19.

Raymond rencontre aussi quelques difficultés lors de ses mobilisations communautaires, notamment sur la large zone géographique qu’il doit couvrir et la gestion des fausses informations. « Ma zone de travail est très large avec des secteurs très éloignés et difficiles d’accès en saison des pluies. Je n’ai pas de moyens de déplacement donc parfois, il est difficile d’atteindre certaines personnes. Je fais aussi face à la gestion des fausses informations et rumeurs et quand j’arrive à convaincre certains, parfois, il manque des vaccins contre la COVID-19 dans ma zone. Mais grâce à la plateforme, je peux demander de l’aide aux autres membres et avoir de nombreux relais pour atteindre mes objectifs. Ici, on est loin de Conakry mais chaque jour ; je veux que les habitants de Bheta sache qu’ils ne sont pas oubliés ».

Les leçons apprises lors de la gestion des épidémies en Guinée, notamment la maladie à virus Ébola, ont montré la nécessité d’une approche multisectorielle pour une gestion efficace et durable des menaces liées à la santé publique. L’UNICEF, en coordination avec le Gouvernement guinéen et grâce au soutien du Gouvernement Japonais à travers le projet « Mise en place d’une réponse multisectorielle rapide, efficace et durable face au COVID-19 et aux épidémies potentielles dans les régions de Nzérékoré et Conakry » continue de lutter contre la COVID-19 en Guinée. Avec l’engagement de tous les membres de la plateforme Une Seule Santé, des mobilisateurs sociaux, des chefs de centres de santé et des autorités sanitaires, 341 910 personnes2 ont pu être vaccinées contre la COVID-19 à Nzérékoré pour la période allant de mars à aout 2022.

1. En 2017 l’approche One Health – Une Seule Santé a été mise en place en Guinée. Elle met en œuvre des actions transdisciplinaires et multisectorielles liées à l’interdépendance des questions de santé humaine, animale et environnementale pour assurer le bien-être des humains et des animaux, ainsi que la santé de leurs écosystèmes.
2.Bilan de vaccination des campagnes accélérées contre le COVID-19 dans les 6 Districts de Santé de la région de Nzérékoré mars-août 2022.

Sifa Kaite

Articles Similaires

Kankan : les bandits s’en prennent à un nouveau kiosque de transfert d’argent

LEDJELY.COM

Administration du territoire : Kissidougou accueille son 5ème préfet sous le CNRD

LEDJELY.COM

La Zakat : quel en est le bondement, à combien de kilos équivaut-elle et à qui la donner ?

LEDJELY.COM

Primature : les enseignants contractuels reçus par Bah Oury

LEDJELY.COM

Kourémalé : infertile, elle tente de voler un bébé et se fait arrêter

LEDJELY.COM

Siguiri : un nouvel éboulement fait un mort

LEDJELY.COM
Chargement....